Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Chapelle de la Vera Cruz

77
3

La chapelle de la Vera Cruz est un ouvrage architectural qui appartient à la période baroque de la seconde moitié du XVIIIe siècle, caractérisé par une décoration abondante visible notamment sur sa façade monumentale sculptée en briques fines. Situé sur les vestiges de l’ermitage original du XVIe siècle et dédié au culte du Christ de la Vraie Croix, c’est le seul bâtiment religieux de la localité possédant un plan central.

Les premières informations de son existence remontent à 1602. Plus tard, à la suite du tremblement de terre de 1755 à Lisbonne, la chapelle s’effondra. C’est à partir de cette catastrophe que commença le processus de reconstruction. En 1780, le bâtiment fut achevé et ouvert à la dévotion des fidèles. Au XIXe siècle, sous la direction de la famille Zayas et Benjumea, les ajouts de l’arrière de l’édifice furent réalisés. En 1936, pendant la guerre civile espagnole, la chapelle fut pillée et toutes ses images sacrées disparurent. Le bâtiment fut laissé dans un état d’abandon total.

Le 20 mai 2003, la confrérie de la Vera Cruz commanda le projet de restauration de l’église et le 20 novembre 2004, elle fut consacrée à nouveau au culte par le cardinal et archevêque de Séville, Carlos Amigo Vallejo.

Le bâtiment, de plan central, a une grande coupole avec deux chapelles latérales rectangulaires dotés de voûtées en berceau, et le maître-autel est surmonté d’une toiture moderne. L'arc de triomphe et son homologue dans l’entrée principal sont mixtilignes, avec de belles moulures décoratives, comme tout l'ensemble. 

Le portail, en brique sculptée, est composé de doubles colonnes avec balustrades qui soutiennent les couronnements. Ces éléments sont disposés en angle de chaque côté de l’accès, qui est complété par un arc mixtilignes à doubles moulures épaisses.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.