Écija Palacio Peñaflor

Séville te fais tomber amoureux

En 1731, un groupe de jeunes passaient leur temps à chanter le rosaire dans les rues « plus pour s’amuser puérilement que pour des raisons de dévotion ». D’autres personnes se joignirent à eux et c’est ainsi qu’ils créèrent la confrérie de los Servitas, qui est à l’origine de la construction de l’église de Nuestra Señora de los Dolores.

À son arrivée à Utrera, la Compagnie de Jésus a fondé un couvent-école et c’est à cet endroit que se dresse aujourd’hui l’école Rodrigo Caro. Il reste de ce couvent l’église de San Francisco el Nuevo ainsi que d’autres pièces comme la sacristie et la salle de réunion.

Située sur la Plaza de España, cette construction de style mudéjar à une seule nef et d'apparence extérieure simple date des XVe et XVIe siècles. Front gothique de 1.400, rénové en 1.500. Dans sa façade, on peut observer les restes d'une colonne de style corinthien.

L'image du saint patron d'Osuna est vénérée dans cet ermitage, et emmenée en procession tous les 12 janvier. L'église a été construite au XVIIe siècle et rénovée au XVIIIe siècle. Son intérieur se compose d’une seule nef, couverte d'une voûte en berceau et d'une coupole sur pendentifs dans l'espace du transept.

Elle a été construite au cours des XVIIIe et XIXe siècles. On remarquera son socle couvert d’azulejos du XVIIIe siècle et son crucifix du XVIe siècle.

Le bâtiment baroque du XVIIe siècle, dont la construction fut ordonnée par Álvaro de Castilla, en 1614, comme couvent et hôpital, auquel l’église est rattachée.

Il s'agit d'un ancien ermitage chrétien qui, à l'origine, pourrait être une mosquée arabe dont le mihrab serait conservé.  Des travaux de restauration y ont été effectués, après qu'il ait cessé de servir d'entrepôt pénitentiaire.