San Nicolás del Puerto Puente de Piedra

Sevilla enamora

Bâtiment d'origine mudéjare. Construit au XVe siècle, il est de style mudéjar et possède une seule nef. Son intérieur est un bel exemple du style mudéjar populaire avec un toit en bois caractéristique qui contient une image de Saint Diego, l'œuvre de Castillo Lastrucci au XXe siècle. La façade des pieds correspond au premier quart du XVIe siècle.

C’était à l'origine l'église du couvent des Mínimos de San Francisco de Paula, devenue aujourd'hui l'église paroissiale Nuestra Señora de la Victoria. 

La maison de retraite Saint Ferdinand et Sainte Élise a été créée en 1929 d'après le projet de l'architecte Vicente Traver Tomás, auteur de bâtiments aussi importants que le théâtre Lope de Vega et la Columnata du parc María Luisa à Séville. Elle a été commandée à titre d'œuvre de bienfaisance par ses fondateurs, Mme Elisa Basagoiti López et M.

À l'intérieur du couvent des Serviteurs de l'Évangile, il y a une chapelle avec un petit retable de grande valeur composé de quatre tableaux sur les côtés, datés vers 1600, et d'une toile centrale représentant le Calvaire, qui, avec la façade de l'autel, sont datés du XVIIIe siècle.

Construite à la fin du XVIIIe siècle, cette église est dédiée à l’Immaculée Conception. Sur le plan ecclésiastique, elle dépend de la paroisse de la Purísima Concepción. En 1887, elle devint également un réservoir d’eau, utilisé comme bain jusqu’à la guerre civile espagnole et servant désormais de point d’approvisionnement pour les sources d’irrigation voisines.

Le bâtiment baroque du XVIIe siècle, dont la construction fut ordonnée par Álvaro de Castilla, en 1614, comme couvent et hôpital, auquel l’église est rattachée.

Elle se trouve dans la partie haute de la commune. On ne sait pas avec certitude en quelle année elle fut construite car on ne dispose pas de données ou d’archives la concernant. Au vu des registres des décès, on peut supposer qu’elle date de 1660-1670.