Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

La Casa del Aire

177
2

L’architecture domestique du XVIIIe siècle acquit une dimension extraordinaire dans la campagne sévillane, car elle reflète l’essor de l’économie agraire des villages. La Casa del Aire ou maison de l’air est un bel exemple de la qualité, de la diversité et de la fonctionnalité de l’architecture baroque, avec notamment ses nombreuses ouvertures vers l’extérieur, son grand déploiement spatial et la remarquable conception architecturale alliant une demeure seigneuriale à un bâtiment agricole.

La restauration récente a permis de récupérer l’activité intense du bâtiment, y compris la préservation de ses volets d’origine et une partie des pavés ajoutés aux XIXe et XXe siècles. La maison disposait d’un portail principal donnant sur la place, qui fut remplacé pour servir de belvédère ou de balcon. La façade de la Calle Veracruz s'adapte à la sinuosité de la rue, créant une succession d'ouvertures et un rythme d'une élégance extraordinaire, pour se fondre finalement avec la chapelle de La Veracruz.  Cette façade est l’un des ensembles les plus harmonieux de l’urbanisme baroque andalou.

La cour principale conserve un excellent panneau d’azulejos daté de 1927 et attribué à Juan Miguel Sánchez. Elle reflète le courant esthétique en vogue lors de l’Exposition Ibéro-Américaine de Séville, où la tradition et les coutumes se mêlent aux tendances avant-gardistes de l’époque. Le projet de restauration a débuté en décembre 2000 et s’est achevé en octobre 2010. Il a été mis en œuvre principalement par des ateliers d’emploi dans le but de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes chômeurs de la municipalité.

Il abrite actuellement l’École municipale de musique et de danse Casa del Aire, le Musée de la femmes dans le flamenco, le cercle flamenco Pastora Pavón "Niña de los Peines" et le Chœur polyphonique "Tomés Luis de Victoria".

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.