Pinares de Doñana

Espaces naturels

Plus de trois cents sites et réserves naturelles

Parc naturel Sierra Norte

295
3

Le parc naturel de la Sierra Norte de Séville est un espace naturel protégé situé au nord de la province de Séville, qui a été déclarée parc naturel en 1989. Il s'étend sur 177 484 ha sur les territoires communaux d'Alanís, Almadén de la Plata, Cazalla de La Sierra, Constantina, Guadalcanal, El Real de la Jara, El Pedroso, La Puebla de los Infantes, Las Navas de la Concepción et San Nicolás del Puerto, tous situés dans la région de la Sierra Morena sévillane. 

Ces montagnes font partie de la Sierra Morena, une chaîne qui s'étend sur plus de 400 km d'ouest en est. Il s'agit d'une zone de montagne peu élevée, avec des altitudes comprises entre 260 et 968 m, dominée par une forêt de pâturages de chênes verts et de chênes-lièges, et par une végétation de rives près des quelques cours d'eau qui la traversent, toujours dans une orientation nord-sud vers le fleuve Guadalquivir.

Le parc naturel de la Sierra Norte de Séville a rejoint le Réseau européen des géoparcs en septembre 2011.

La vaste étendue du géoparc et sa richesse géologique, archéologique et minière, ont permis de mettre en valeur plusieurs points d'intérêt géologique et plusieurs itinéraires de géotourisme de courte et moyenne distance.

Parmi les zones et les espaces les plus remarquables du parc naturel figurent les suivants :

  • La Loma del Aire (colline), Los Coscojales, la Rivera de Benalija (cours d'eau) et le parc de San Pedro d'Alanís.
  • Le ruisseau de Los Molinos, celui de Gargantafría, les ravins de la rivière Viar, la colline du Calvaire (Cerro del Calvario), la colline et la grotte de los Covachos, La Traviesa, Las Navas-El Berrocal (littéralement la cuvette-terrain rocheux) et la Rivera de Cala (cours d'eau) sur la commune d'Almaden de la Plata.
  • Le ruisseau de la Brava, la Dehesa de Upa, le lac de retenue del Pintado, la forêt de chênes de la Atalaya, Los Morales, le mont San Antonio, le lac artificiel del Sotillo, le parc del Judío-Los Peñasquitos, la rivière Viar, la Rivera de Benalija (cours d'eau) et les grottes de Santiago, la Sierra de la Grana, et la Rivera del Huéznar (cours d'eau) à Cazalla de la Sierra.
  • Le monument naturel Cerro del Hierro (la colline de fer), la grotte de la Sima, Los Castañares, les forêts de chênes des Pyrénées de Cerro Negrillo et de la Cañada Real del Robledo, la forêt de chênes faginés de la Vejera et la Rivera del Huéznar (cours d'eau) (2) à Constantina
  • La Rivera de Benalija (cours d'eau), la Sierra de la Jayona, la Sierra del Agua et la Loma de Hamapaga (colline), la Sierra del Viento à Guadalcanal
  • La Rivera de Ciudadeja (cours d'eau) à Las Navas de la Concepción
  • Le ruisseau de las Cañas, la Sierra del Pedroso, Las Porrillas, la Rivera del Huéznar (cours d'eau) sur le territoire communal d'El Pedroso
  • Le lac de retenue del Pintado, la rivière Viar, la Sierra del Pimpollar et la Sierra Padrona, La Rivera de Cala (cours d'eau) sur le territoire communal d'El Real de la Jara
  • La Rivera de Cala (cours d'eau) à son passage à El Ronquillo
  • La Rivera del Hueznar (cours d'eau) à sa source, le monument naturel des cascades del Hueznar, la grotte de los Tobales, le monument naturel Cerro del Hierro (colline de fer) sur le territoire communal de San Nicolas del Puerto.
     

Cet espace est également protégé et il a reçu les distinctions suivantes :

  • 2001 : déclaration du monument naturel Cascade del Huesna, situé dans le parc naturel.
  • 2002 : le parc rejoint la Réserve de biosphère Dehesas de Sierra Morena, avec d'autres espaces naturels.
  • 2003 : il est désigné Zone de protection spéciale (ZPS) pour la conservation des oiseaux.
  • 2003 : déclaration du monument naturel Cerro del Hierro, situé dans le parc naturel.
  • 2007 : adhésion à la Charte européenne du tourisme durable (CETD) et renouvelée en 2012.
  • 2006 : le parc rejoint la liste des Sites d'intérêt communautaire (SIC), révisée par décisions successives.
  • 2011 : le parc est reconnu Géoparc mondial de l'UNESCO.
  • 2012 : il est déclaré Zone spéciale de conservation (ZSC).
  • 2019: déclaration du monument naturel Huellas Fósiles de Medusas de Constantina (empreintes fossiles), situé dans les limites du parc naturel.
Catégorie
Parc naturel
Superficie
177484.00 Ha
Flore

La végétation de la Sierra Morena sévillane est adaptée au climat méditerranéen, caractérisé par des étés chauds et secs et des hivers doux, le chêne vert et le chêne-liège étant les espèces les plus présentes. Constantina abrite une magnifique forêt de chênes faginés (Quercus faginea) et c'est aussi le seul endroit de toute la province où apparaît le chêne des Pyrénées ou « tauzin ». Dans ce parc, vous pourrez admirer un paysage attrayant de pâturages formés de chênes verts, de chênes-lièges et de chênes faginés.

Faune

Dans les grandes zones de couvert végétal, les cerfs sont les représentants les plus caractéristiques des grands mammifères herbivores péninsulaires de la région, ainsi que les sangliers. Quant aux carnivores, il existe des preuves de la présence du lynx, même si sa population doit être très réduite. D'autres espèces plus abondantes, bien qu'insaisissables et difficiles à voir, sont le renard, la genette, le putois, le blaireau, la mangouste, le chat sauvage et la loutre.

Dans certaines zones, vous pouvez voir des exemplaires de vautours noirs, grands aigles et cigognes noires.  Grandes outardes, gangas unibandes et faucons crécerellettes. Traquet rieur et monticole merle-bleu. 

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.