Pinares de Doñana

Espaces naturels

Plus de trois cents sites et réserves naturelles

Corridor vert de Guadiamar

389
4

La rivière Guadiamar prend sa source dans la municipalité d'El Castillo de las Guardas, et est un affluent du Guadalquivir sur sa rive droite, le rejoignant dans les marais de Doñana.

Le Corridor vert longe le cours moyen de la rivière Guadiamar, formant un corridor écologique qui relie Doñana à la Sierra Morena, en répartissant le long de celui-ci différents écosystèmes, des berges de fleuve, des marais fluviaux et des montagnes méditerranéennes. Ce fut le premier paysage protégé déclaré en Andalousie.


Le premier tronçon du Corridor Vert du Guadiamar commence sur la route qui unit Gerena à Aznalcóllar (A- 477), à la hauteur du kilomètre 13. On y distingue, à gauche, l'entrée de la voie d'usage public du Corridor. Il faut prendre cet accès, bien qu'on puisse aussi continuer un peu plus au nord, en suivant le chemin sur la droite, pour voir les coupes minières et une partie des prairies d'Aznalcóllar. Ce premier tronçon, d'une longueur d'environ 15 km, rejoint le pont de Cuesta de las Doblas, sur la N-431 à Sanlúcar la Mayor.


Le Corridor vert de Guadiamar traverse la municipalité de Sanlúcar la Mayor du nord au sud dans sa partie centrale. Dans la zone de loisirs de Las Doblas, il y a une lagune artificielle, de caractère saisonnier, traversée par une passerelle en bois.

La lagune présente une végétation marécageuse, avec des roseaux et du tamaris comme principales espèces, qui abrite une faune aquatique variée. La lagune et la zone de loisirs sont toutes deux issues de la restauration d'une gravière abandonnée, où, outre la végétation des marais, des espèces forestières riveraines telles que le peuplier, le frêne, l'orme, le laurier-rose, le micocoulier et le saule ont également été établies. Dans les zones les plus reculées, on trouve des espèces de la forêt méditerranéenne telles que le chêne vert, l'olivier sauvage, le caroubier, l'arbousier, le mastic, etc.

En continuant sur la route publique vers le nord, nous trouvons l'observatoire d'El Palmar où l'on peut observer des échassiers comme le héron gris, l'aigrette garzette ou la cigogne blanche, ainsi que d'autres espèces comme le calmar, le colvert ou la foulque. Vous pouvez également voir des oiseaux de proie tels que le busard des roseaux, le héron pourpré, le héron crabier et le petit butor.

Installations à Sanlúcar la Mayor : zone de loisirs Las Doblas, sentier Las Doblas, observatoire El Palmar, sentiers publics dans le Corridor vert.


La municipalité d'Olivares s'étend du plateau d'Aljarafe à la rive du Guadiamar, avec le Corridor vert qui traverse un paysage purement agricole, avec des terres consacrées aux cultures de tournesol, de céréales et d'olives. Cette municipalité est également le point de rencontre du Guadiamar et de son affluent, le fleuve Agrio.

La fontaine et l'abreuvoir de Coriana sont à mettre en valeur, car bien qu'ils ne se trouvent pas dans la zone protégée du Corridor Vert, ils sont stratégiquement situés au carrefour de différentes routes d'élevage. La fontaine de Coriana est accessible par la chaîne de montagnes Carboneros.

Équipement d'Olivares : zone de loisirs de Coriana, route d'accès au Corridor vert, qui part de la zone de loisirs de Coriana jusqu'à l'étang minier d'Aznalcóllar, et route d'usage public du Corridor vert.


En passant par Benacazón, le Corridor vert occupe la partie ouest de la municipalité, juste en dessous de la corniche d'Aljarafe. Sur cette corniche se trouve le mirador de la Cárcava qui, en plus d'être un des points d'accès à la voie d'utilisation publique du Corridor Vert, on peut y contempler des vues de la rivière Guadiamar à laquelle s'accompagne une frange de végétation constituée par des espèces de rivage, et un peu plus loin apparaissent le maquis et la forêt méditerranéenne et la campagne avec des cultures herbacées de terre sèche.

Sur la rive gauche de la rivière se trouve la propriété Torre del Guadiamar, avec les restes d'un ermitage de style mudéjar et l'ermitage de Castilleja de Talhara, à proximité de la ferme du même nom.

Les installations de Benacazón : le mirador de La Cárcava, voie publique du Corridor vert.


Le Corridor vert du Guadiamar traverse également une petite zone dans la partie orientale de la municipalité de Húevar del Aljarafe. Depuis le centre ville, on peut accéder au sentier d'usage public du Corridor vert par le chemin de Húevar, qui traverse le corridor et atteint Benacazón.

En passant par Huévar del Aljarafe le Guadiamar, il reçoit les apports du ruisseau Saint Christophe, qui traverse toute la partie orientale de la municipalité et passe par la ville avant de se jeter dans la Guadiamar.

Installations à Húevar del Aljarafe : Route et chemin public de Huévar.


Dans les environs de la municipalité d'Aznalcázar, la forêt galerie se renforce. Dans cette ville, vous trouverez également le centre des visiteurs de Guadiamar. Au début du parcours de ce dernier équipement, quelques marques dans les arbres rappellent les niveaux atteints par la boue après le déversement minier d'Aznalcóllar en 1998. Ce fut l'une des plus grandes catastrophes environnementales du pays et le déclencheur de la protection de ce corridor écologique qui relie aujourd'hui Sierra Morena et Doñana, permettant l'échange d'espèces entre les deux espaces.

Équipement d'Aznalcázar : Centre des visiteurs de Guadiamar, jardin botanique et aire de loisirs de Buitrago, et sentiers publics du corridor vert.


Depuis Villamanrique de la Condesa, il existe deux voies d'accès au Corridor vert, les Isleños et les Labradors, car la rivière Guadiamar traverse la partie nord-est de ce terme, avant de se jeter dans la rivière Aznalcázar qui converge près du célèbre gué du Quema.
Équipement de Villamanrique de la Condesa : Routes d'accès depuis la ville de Villamanrique de la Condesa. 


 

Catégorie
Paysage protégé
Superficie
2706.00 Ha

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.