Peregrinos

Plans recommandés

Une offre culturelle et de loisirs unique et singulière : découvrez nos recommandations

Allier le patrimoine historique et la tradition à travers les routes des châteaux de la province de Séville

185
0

À l’époque musulmane, la défense d’Al-Andalus est devenue un objectif prioritaire de manière que de nombreux châteaux ont été construits à des endroits stratégiques. La plupart de ces châteaux, vieux de plus de six siècles et des témoins du Moyen Âge, furent construits par la population arabe pour se protéger des chrétiens qui luttaient pour la reconquête. Ces forteresses ou châteaux sont aujourd’hui des témoins vivants de cette époque passionnante. 

Les différentes routes proposées pour visiter les châteaux de la province de Séville montrent le riche patrimoine architectural et historique de ces bijoux que l’on trouve dans diverses communes de la province et qui ont été par le passé des lieux de rencontre entre les cultures, des centres de commerce et de transmission de connaissances ainsi que des enclaves de défense. En outre, ces châteaux, qui ont parfois été réformés ou reconstruits après la reconquête par les chrétiens, sont un héritage du passé musulman récent.

Ainsi, cette route vous fera découvrir la ligne défensive connue sous le nom de « Bande galicienne » qui longe le nord de la province pour contrôler toute invasion depuis le royaume du Portugal, ainsi que la « Bande maure » située au sud du territoire et qui défendait la frontière avec le royaume nazari. 

Pour vous faire connaître toute l’offre autour de ce thème dans la province de Séville, nous vous proposons quatre routes différentes et pas trop éloignées les unes des autres en lien avec les deux lignes défensives décrites dans le paragraphe précédent : la bande galicienne et la bande maure. 

Profitez de cette offre en conjuguant la découverte de cet intéressant patrimoine architectural et historique avec la tradition, l’idiosyncrasie et les caractéristiques singulières de nos communes.


ROUTE: Deuxième route appartenant à la bande maure 


Château de Luna

Il se trouve au sud de la commune de Mairena del Alcor et du centre historique. Pour la construction du château de Mairena on utilisa une tour arabe, dite Mairena, qui fut remise à l’ordre de Calatrava lors de la répartition de Séville. En raison de sa forme, la forteresse est considérée comme une des premières constructions destinées à la défense contre l’artillerie. Certaines tours et une partie de la muraille ont été conservées en bon état.


Château de Marchenilla

Sur l’escarpement des Alcores, à côté du chemin qui relie Alcalá de Guadaíra à la Campiña del Guadaíra et la Sierra de Morón, s’élève un château de l’époque d’Al-Andalus. À ses débuts, Marchenilla était une exploitation agricole utilisée par les Arabes durant l’occupation. Cependant, les invasions des Mérinides des terres reconquises par les chrétiens amenèrent ces derniers à construire un château à des fins de défense. 

Actuellement, le château ressemble à une ferme sévillane avec une tour et une muraille, ce qui lui a valu le surnom de « cortijo fortifié ». C’est une propriété privée.


Château de Gandul 

Il est situé dans l’ancien village de Gandul, sur l'actuel territoire communal d’Alcalá de Guadaíra, à 6 km du centre urbain en direction d’Arahal. Son origine aurait été une petite colonie qui se serait installée à l’intérieur de la ville qui existait dans la Mesa de Gandul, depuis la fin du III millénaire av. J.-C. jusqu’à l’époque romaine tardive. Le château, dont il ne reste qu’une tour, surplombe la zone dépeuplée du haut de l'escarpement, sur le palais de Gandul. Son apparence est due au mélange de différentes phases de construction.


Château médiéval d’Alcalá de Guadaira

Situé en élévation au-dessus de la rivière Guadaíra, le château médiéval d’Alcalá de Guadaira s’élève à l’ouest du hameau d’Alcalá. Le château d’Alcalá de Guadaíra, qui se trouve à proximité de la rivière Guadaíra, est sans doute un des emblèmes de la ville d’Alcalá de Guadaíra. C’est le germe du village, qui se développa au fil des siècles depuis l'intérieur jusqu’à former les limites du centre historique actuel.

Sa construction remonte aux XIe et XIIe siècles, sous la domination musulmane, mais il ne prit sa configuration définitive qu’après la reconquête par Ferdinand III. 


Château de Morón de la Frontera

Au sommet d’une colline de 300 mètres de haut, au centre du village, on trouve les ruines d’un château médiéval déclaré bien d’intérêt culturel. Il s’agit des plus anciens vestiges architecturaux de Morón de la Frontera et les éléments de ce château qui sont restés debout datent du Moyen Âge.


Château d’Osuna

Les vestiges de ce château sont situés au sommet d’une butte qui surplombe le village à l'est. À leur côté, il y a l’église collégiale fondée par les ducs d’Osuna. Les restes de la forteresse sont d’origine arabe. Il n’en reste que des pans de la muraille et de deux tours. 

Points d’intérêt
[{"title":"Castillo de Luna y Parque del Olivar","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/castillo-de-luna-y-parque-del-olivar","lat":"37.372408156105","lng":"-5.7450771331787"},{"title":"Site d\u2019El Gandul","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/site-del-gandul","lat":"37.322053739961","lng":"-5.8116256141011"},{"title":"Ch\u00e2teau d\u2019Alcal\u00e1","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/chateau-dalcala","lat":"37.335356115161","lng":"-5.8547539351031"},{"title":"Ch\u00e2teau m\u00e9di\u00e9val","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/chateau-medieval","lat":"37.12024759","lng":"-5.448850759"},{"title":"Castillo de Osuna","lat":"37.237103636719","lng":"-5.0981622250085"}]

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.