Peregrinos

Plans recommandés

Une offre culturelle et de loisirs unique et singulière : découvrez nos recommandations

Allier le patrimoine historique et la tradition à travers les routes des châteaux de la province de Séville

211
0

À l’époque musulmane, la défense d’Al-Andalus est devenue un objectif prioritaire de manière que de nombreux châteaux ont été construits à des endroits stratégiques. La plupart de ces châteaux, vieux de plus de six siècles et des témoins du Moyen Âge, furent construits par la population arabe pour se protéger des chrétiens qui luttaient pour la reconquête. Ces forteresses ou châteaux sont aujourd’hui des témoins vivants de cette époque passionnante. 

Les différentes routes proposées pour visiter les châteaux de la province de Séville montrent le riche patrimoine architectural et historique de ces bijoux que l’on trouve dans diverses communes de la province et qui ont été par le passé des lieux de rencontre entre les cultures, des centres de commerce et de transmission de connaissances ainsi que des enclaves de défense. En outre, ces châteaux, qui ont parfois été réformés ou reconstruits après la reconquête par les chrétiens, sont un héritage du passé musulman récent.

Ainsi, cette route vous fera découvrir la ligne défensive connue sous le nom de « Bande galicienne » qui longe le nord de la province pour contrôler toute invasion depuis le royaume du Portugal, ainsi que la « Bande maure » située au sud du territoire et qui défendait la frontière avec le royaume nazari. 

Pour vous faire connaître toute l’offre autour de ce thème dans la province de Séville, nous vous proposons quatre routes différentes et pas trop éloignées les unes des autres en lien avec les deux lignes défensives décrites dans le paragraphe précédent : la bande galicienne et la bande maure. 

Profitez de cette offre en conjuguant la découverte de cet intéressant patrimoine architectural et historique avec la tradition, l’idiosyncrasie et les caractéristiques singulières de nos communes.


ROUTE: Première route appartenant à la bande maure


Alcazar du roi Pierre Ier de Castille 

Situé dans la commune de Carmona, il s’agit actuellement d’un Parador national de tourisme. C’est une construction d’origine musulmane qui servit de résidence au roi taïfa de Carmona jusqu’à la Reconquête. Pierre Ier de Castille le fit restaurer plusieurs fois au XIIIe siècle et en fit un de ses palais préférés, une résidence qu’utilisèrent également les rois catholiques qui en embellirent les pièces royales.

La place d’armes est aujourd’hui le parking du Parador alors que la Maison royale et ses chambres constituent les salons et les chambres de l’hôtel. Il a été déclaré monument national en 1931.


Château de la Monclova 

Il se trouve dans la commune de Fuentes de Andalucía. Son origine est incertaine, les plus anciens vestiges de ce château, l’enceinte fortifiée et le donjon, datent du XIVe siècle. Il s’agit d’un château de plan rectangulaire avec diverses tours. 

L’enceinte a été soumise à de nombreuses rénovations pour l'adapter au confort moderne. Aujourd’hui, c’est un des monuments principaux du patrimoine de la commune. Le fait d’avoir été déclaré bien d’intérêt culturel atteste de l’importance et la beauté du château de la Monclova.

Aujourd’hui, c’est une propriété privée utilisée pour la tenue d’événements culturels, de mariages et d’autres fêtes. Nous vous recommandons de vous rendre au château à l’occasion de son festival de musique qui réunit de grands artistes tous les ans. 


Château du Hierro 

Le château du Hierro s’élève au sud-ouest de l’ensemble historique de Fuentes. Il s’agit d’un château d’origine musulmane, probablement almohade voire antérieure, qui fut transformé et adapté entre les XVe et XVIe siècles pour servir de résidence aux seigneurs de Fuentes. Le château occupait un emplacement stratégique d’où il était possible de surveiller les anciens chemins commerciaux. La structure du château est restée pratiquement intacte bien que son apparence originale soit cachée par les constructions adossées à ses murs bâties au fil du temps. 


Château de la Mota 

Ce palais se trouvait au sommet de la colline de la Mota, le point culminant de Marchena. La place ducale, ancienne place d’armes du palais, se trouvait à deux pas. Dans l’esplanade de terre rouge où elle se trouvait, il reste la chapelle ducale, appelée San Juan de la Mota, et le couvent de la Purísima Concepción, fondé par les ducs d’Arcos.

Construction almohade (Xe-XIIe s.), il possédait sa propre mosquée et une zone militaire. Des vestiges arabes ont été conservés au pied de la tour de Santa María, tout comme deux citernes et le jardin du parc qui était connecté aux bains par des canalisations. Du château, il reste le portail principal construit en 1492 et qui se trouve aujourd’hui à l’entrée des jardins de l’Alcazar de Séville. 


Muraille urbaine de Marchena

La muraille urbaine de Marchena se trouve au centre de la commune. Elle mesura jusqu’à 2400 mètres de périmètre au total. Actuellement, on peut voir trois portes : la porte de Morón, celle de Séville et celle du Tiro de Santa María. La porte de Morón abrite aujourd’hui l’office de tourisme de la commune ; la porte de Séville, surnommé Arco de la Rosa, fut construite au XIIe siècle et c’est sans doute la mieux défendue et la porte du Tiro de Santa María permettait d’accéder à l’alcazaba où les ducs d’Osuna firent ériger plus tard leur palais.


Château d’Estepa

Le château d’Estepa, surnommé Torre de Palacio (Tour du palais), se trouve à l’extrémité ouest de la colline de San Critsóbal, d’où il surplombe la commune actuelle d’Estepa. Le château ressemble à ceux d’Alcalá de Guadaíra et d’Utrera. En effet, ils sont tous les trois de plan triangulaire avec une tour de guet. D’après l’Inventaire du patrimoine culturel européen, il existait deux forteresses à Estepa. La première serait l’enceinte militaire (romaine-arabe) alors que la deuxième serait le château, d’origine arabe et datant du XIVe siècle. Du château d’Estepa il reste le donjon, qui est conservé en bon état, ainsi que des pans de la muraille urbaine. 

Points d’intérêt
[{"title":"Alcazar du roi Don Pedro ","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/alcazar-du-roi-don-pedro","lat":"37.472476141943","lng":"-5.6327927868487"},{"title":"Ch\u00e2teau de la Monclova","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/chateau-de-la-monclova","lat":"37.51789366026","lng":"-5.314595063723"},{"title":"Ch\u00e2teau d'El Hierro","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/chateau-del-hierro","lat":"37.461565545842","lng":"-5.3479093946999"},{"title":"Ronda de la Alcazaba. Enceinte fortifi\u00e9e","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/ronda-de-la-alcazaba-enceinte-fortifiee","lat":"37.329744","lng":"-5.416768"},{"title":"Tour de l\u2019Homenaje ","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/tour-de-lhomenaje","lat":"37.288205","lng":"-4.877498"},{"title":"Castillo de la Mota","lat":"37.333591395414","lng":"-5.4163652370308"}]

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.