La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Osuna

959
4

Osuna, ville ducale de La Campiña

S’il est une ville seigneuriale d’importance historique dans la province de Séville, c’est bien Osuna, la ville ducale de La Campiña. À seulement une heure de Séville, cette ville millénaire s’élève sur une colline que l’on voit de loin, dominée par son imposante collégiale. Osuna était turdétane, comme le montrent ses carrières dessinant un paysage qui leur a fait mériter le nom de « Petra d’Andalousie ». Elle fut également conquise par les Romains qui y fondèrent la grande ville d’Urso, dont subsistent aujourd’hui la nécropole, une partie du théâtre et de nombreux vestiges archéologiques. Elle servit de bastion à Jules César lors de la bataille de Munda contre les fils de Pompée. Mais ce n’est qu’au XVIe siècle que cette ville est devenue le centre d’une vaste région qu’elle dirige encore aujourd’hui.

Osuna a été classée site historique et artistique car sa visite est une véritable leçon d’histoire. L’Unesco a même donné à sa calle San Pedro le titre de « deuxième plus belle rue d’Europe ». Outre ses dix églises, ses cinq couvents et monastères, ses quatre ermitages, des arènes exceptionnelles et un casino, Osuna compte deux grands monuments érigés pendant la Renaissance : l’École universitaire centenaire et la collégiale d’Osuna. Il n’y a qu’en flânant dans ses rues que vous comprendrez la grandeur de cette ville ducale, choisie à maintes reprises comme lieu de tournage.

Mais Osuna offre aussi de beaux sentiers à travers champs pour profiter de l’air pur de La Campiña. Un paysage naturel d’oliviers et de céréales avec des couchers de soleil magiques, où une promenade à cheval sera une expérience inoubliable. Enfin, la gastronomie d’Osuna peut se vanter d’être élaborée avec de l’huile d’olive vierge extra produite dans ses deux moulins centenaires. Goûtez la ardoria, comme on appelle ici le salmorejo (soupe andalouse froide), et bien sûr la célèbre spécialité pâtissière locale, la aldeana (petit pain au lait fourré à la crème).

Cette ville ducale vous accueillera tout au long de l’année et saura éveiller vos sens. Venez découvrir Osuna au cœur de La Campiña sévillane.


Comment s’y rendre ?

Depuis Séville par la route, prendre l’A-92, sortie Osuna.

Par le train, vous aurez l’embarras du choix au départ de Séville, car de nombreux trains marquent un arrêt à Osuna. 

En bus, la compagnie Linesur propose plusieurs départs tout au long de la journée depuis la gare du Prado San Sebastián de Séville.


Comment se déplacer ?

Découvrir le patrimoine historique d’Osuna fera l’objet de plusieurs jours de visite. Bien que le mieux soit de se promener à pied, n’hésitez pas à prendre le bus ou un taxi si vous le préférez.


Les incontournables

  • Admirez les palais de la calle San Pedro classée « deuxième plus belle rue d’Europe » par l’Unesco.
  • Découvrez les carrières d’Osuna connues sous le nom de la « Petra d’Andalousie ».
  • Entrez dans la collégiale pour admirer des œuvres baroques impressionnantes et osez descendre dans les catacombes.
  • N’oubliez pas de goûter l’aldeana, une pâtisserie traditionnelle d’Osuna fourrée de crème.
  • Au musée d’Osuna, visitez la salle de « la Glace et le Feu » consacrée à la série « Le trône de fer » dont quelques scènes ont été tournées dans cette ville.
  • Montez jusqu’au belvédère de Buena Vista ou de la collégiale et attendez l’« heure bleue » pour admirer le coucher de soleil le plus magique de La Campiña.
  • Dégustez la gastronomie locale au Casino d’Osuna, le club social du centre-ville, qui a conservé son architecture originale depuis son ouverture au XIXe siècle.


Itinéraire de visite

Débutez votre visite d’Osuna sur la Plaza Mayor où se trouvent l’hôtel de ville, le Casino, le couvent de La Concepción et le Marché. De ce lieu, considéré comme le cœur de la ville, vous pouvez grimper vers la partie haute d’Osuna pour découvrir ses trois monuments les plus importants. 

Vous serez tout d’abord surpris par la collégiale Santa María de la Asunción, un lieu de culte Renaissance majeur de la province de Séville. À l’intérieur, contemplez les grandes œuvres baroques d’artistes comme Martínez Montañés, son élève Juan de Mesa et le peintre José de Ribera, connu sous le nom d’« el Españoleto ». Mais le plus impressionnant, ce sont ses catacombes et la tombe des ducs d’Osuna ; Santa María est connue comme étant la plus petite cathédrale du monde car elle possède toutes les caractéristiques techniques d’une cathédrale, mais sans en avoir la taille.

Devant ce bâtiment, symbole de la ville, se trouve l’école universitaire d’Osuna, la seule de la province. Elle a été fondée au XVIe siècle et a eu les mêmes honneurs que celle de Salamanque : ce fut un haut lieu de la médecine, de la théologie et du droit jusqu’à ce que les troupes napoléoniennes l’utilisent au XIXe siècle comme quartier général. En 1996, elle a rouvert ses portes comme campus dépendant de l’Université de Séville, proposant des cursus de l’enseignement supérieur en soins infirmiers, kinésithérapie, relations de travail, comptabilité et enseignement.

Un autre monument important dans cette partie haute d’Osuna est le couvent de La Encarnación. Initialement hôpital, c’est aujourd’hui un couvent cloîtré abritant un passionnant musée d’Art Sacré. Descendez ensuite de nouveau vers la Plaza Mayor pour déambuler dans les rues historiques d’Osuna. La première que vous trouverez sur cette place est la calle Sevilla, un véritable musée en plein air pour les façades de ses palais, églises et couvents. Mais la plus célèbre, classée par l’Unesco comme « deuxième plus belle rue d’Europe », est la calle San Pedro. Profitez de ses palais nobles et laissez-vous éblouir par le palais des marquis de la Gomera transformé en hôtel de luxe.

Marcher le long de la carrera de Osuna est aussi un plaisir, où vous pourrez observer la vie quotidienne des habitants. Vous trouverez de nombreux magasins, restaurants, bars et glaciers où vous détendre, tout en contemplant les églises situées dans cette rue.

Enfin, ne manquez pas le Coto de las Canteras, connu sous le nom de « La Petra d’Andalousie ». De ces carrières a été extraite la pierre avec laquelle sont construits les grands monuments d’Osuna. C’est aujourd’hui un lieu magique, une citadelle de pierre avec des sculptures et des reliefs, toute une invitation à voyager dans le passé de l’ancienne Urso.


Lieux à visiter

  1. Ancienne Urso : carrières, nécropole romaine tardive, vestiges du mur préromain d’Urso, vestiges du forum de la colonia Iulia Genetiva, vestiges du théâtre romain
  2. Grenier du chapitre de la collégiale
  3. Église collégiale : à l’intérieur se trouvent des œuvres de Ribera, le Christ sur la Croix de Juan de Mesa, la mini-cathédrale et les catacombes
  4. Ancienne université
  5. Hôtel de ville
  6. Maison de la Culture, ancien couvent des Jésuites
  7. Ancien palais de la famille Cepeda (fermé au public, voir seulement la façade)
  8. Palais des Marquis de la Gomera (aujourd’hui un hôtel-restaurant)
  9. Musée d’Osuna, Salle « la Glace et le Feu » dédiée au Trône de fer
  10. Musée archéologique Torre del Agua
  11. Marché
  12. Arènes
  13. Grenier municipal
  14. Couvents et monastères de La Concepción, La Encarnación, San Pedro, Carmen et Espíritu Santo
  15. Ermitages de María Auxiliadora, Nuestra Señora de Consolación del Calvario, San Arcadio et Santa Ana
  16. Églises de la Consolación, La Merced, La Victoria, Rosario de Fátima, San Agustín, San Carlos El Real, Santa Catalina, Santa Clara et Santo Domingo
  17. Casino d’Osuna, ouvert depuis le XIXe siècle
  18. Calle San Pedro, classée « deuxième plus belle rue d’Europe » par l’Unesco pour le nombre de palais qu’elle abrite. À distinguer les maisons suivantes : n° 2, 21, 24, 26 et 27
  19. Calle Sevilla, marcher dans cette rue revient à se promener dans un musée. Les façades des maisons des n° 31, 33, 36, 39 et 44 sont remarquables
  20. De charmantes rues : callejón del Tesoro, cuesta de San Antón, cuesta Marruecos, calle Hornillos, calle Jaretilla.
  21. Plaza Mayor, connue sous le nom d’Alameda
  22. Arco de la Pastora et Plaza Cervantes
  23. Autres places et lieux singuliers : Plaza del Marqués, Plaza del Duque, Plaza de Consolación, Plaza del Juan XXIII, Plaza de la Encarnación, Plaza de la Merced et la tour fortifiée de la calle Martos
  24. Point de vue de Buena Vista
  25. Belvédère de la collégiale


Localisation

Osuna se trouve à 90 km de Séville et est située au cœur de La Campiña. Sa commune est baignée par deux cours d’eau, le Salado et le Peinado, et limitée au sud-est par la rivière Blanco. Le paysage environnant est très varié avec des zones de basse montagne de la Sierra, les plaines vallonnées de La Campiña et des zones humides.

Comarque
La Campiña
Superficie
592.50 Km²
Altitude
282.00 m
Nº d’habitants
17.851
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.