Peregrinos

Plans recommandés

Une offre culturelle et de loisirs unique et singulière : découvrez nos recommandations

Allier le patrimoine historique et la tradition à travers les routes des châteaux de la province de Séville

215
0

À l’époque musulmane, la défense d’Al-Andalus est devenue un objectif prioritaire de manière que de nombreux châteaux ont été construits à des endroits stratégiques. La plupart de ces châteaux, vieux de plus de six siècles et des témoins du Moyen Âge, furent construits par la population arabe pour se protéger des chrétiens qui luttaient pour la reconquête. Ces forteresses ou châteaux sont aujourd’hui des témoins vivants de cette époque passionnante. 

Les différentes routes proposées pour visiter les châteaux de la province de Séville montrent le riche patrimoine architectural et historique de ces bijoux que l’on trouve dans diverses communes de la province et qui ont été par le passé des lieux de rencontre entre les cultures, des centres de commerce et de transmission de connaissances ainsi que des enclaves de défense. En outre, ces châteaux, qui ont parfois été réformés ou reconstruits après la reconquête par les chrétiens, sont un héritage du passé musulman récent.

Ainsi, cette route vous fera découvrir la ligne défensive connue sous le nom de « Bande galicienne » qui longe le nord de la province pour contrôler toute invasion depuis le royaume du Portugal, ainsi que la « Bande maure » située au sud du territoire et qui défendait la frontière avec le royaume nazari. 
Pour vous faire connaître toute l’offre autour de ce thème dans la province de Séville, nous vous proposons quatre routes différentes et pas trop éloignées les unes des autres en lien avec les deux lignes défensives décrites dans le paragraphe précédent : la bande galicienne et la bande maure. 
Profitez de cette offre en conjuguant la découverte de cet intéressant patrimoine architectural et historique avec la tradition, l’idiosyncrasie et les caractéristiques singulières de nos communes.


ROUTE I : Elle traverse diverses communes du nord de la province de Séville qui appartiennent à la bande galicienne 


Château de La Puebla de los Infantes

Ce château qui surplombe le village a été construit vers la moitié du XIVe siècle et il appartient à l’architecture chrétienne. De style gothique-mudéjar, ses murs ont été utilisés comme carrières pour la construction des maisons entre les XVIIIe et XIXe siècles.


Château de Constantina

Le château de Constantina se trouve dans les premiers contreforts de la Sierra Morena, là où la vallée du Guadalquivir remonte vers le plateau d’Estrémadure. Cette forteresse a conservé son plan de l’époque almoravide. L'ensemble s’articule autour d’une grande place d’armes et d’une grande citerne qui garantissait l’approvisionnement en eau de la garnison. L’entrée était protégée par le donjon, plus grand que les autres tours, qui servait à garantir la sécurité de l’entrée qui permettait d’accéder à la place d’armes. Le château fut déclaré monument d’intérêt culturel en 1985.


Château d’Alanís

Le château d’Alanís, situé à 98 km de la ville de Séville, est d’origine arabe. Il fut restructuré en 1392 puis attaqué par les Français pendant l'occupation napoléonienne. D’après la légende, le château serait hanté, ce qui le rend d’autant plus mystérieux et attirant, car on raconte que la jeune mauresque Acsia se promène sur les merlons et dans les couloirs. La muraille, les tours et les merlons sont en bon état bien et l’intérieur est diaphane et on y organise des activités culturelles tout au long de l'année, comme les journées médiévales.


Château d’El Real de la Jara

Le château d’El Real de la Jara se trouve dans la commune du même nom, au nord-ouest de la province de Séville. Le château s’élève sur une butte située au nord de la commune. La Vía de la Plata ou route de l’argent passe à moins d’un demi-kilomètre à l’est du château. Celui-ci a été construit sous l’autorisation du roi Sanche IV au conseil de Séville du 4 novembre 1294 dans le but de renforcer les frontières face à la menace du royaume du Portugal et des ordres de Santiago et du Temple. La forteresse inclut deux portes et huit tours. La porte principale est située sous le donjon et elle a été entièrement reconstruite. Actuellement, la place d’armes du château a été remise en valeur.

Points d’intérêt
[{"title":"Le ch\u00e2teau ","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/le-chateau","lat":"37.777075067563","lng":"-5.3879195451736"},{"title":"Ch\u00e2teau de Constantina et monument au Sacr\u00e9-C\u0153ur","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/chateau-de-constantina-et-monument-au-sacre-coeur","lat":"37.8734","lng":"-5.622696"},{"title":"Ch\u00e2teau d'Alan\u00eds","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/chateau-dalanis","lat":"38.035095519834","lng":"-5.7156157493591"},{"title":"Castillo del Real de la Jara","url":"\/fr\/que-voir-et-que-faire\/patrimoine\/monuments\/castillo-del-real-de-la-jara","lat":"37.9531634","lng":"-6.1544434"}]

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.