Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Château médiéval

83
0

Le château de Lebrija est situé sur le point le plus élevé de la ville qui lui a donné son nom. Il domine donc la ville depuis sa construction à l'époque médiévale.

Lebrija a conservé une importante valeur stratégique pour le contrôle et la défense de l'estuaire du Guadalquivir pendant la domination musulmane. Pour cette raison, le château a été construit sur une forteresse romaine qui, avec le mur construit par l'Empire romain lui-même autour de la ville, allait servir de forteresse. En 1249, la conquête chrétienne a entraîné une longue période d'instabilité pour le château, qui est resté exclusivement à usage militaire jusqu'au XVe siècle. Au début du XVIe siècle, le processus de ruine du bâtiment a commencé en raison de la perte de cet usage, ce qui a fait qu'il est resté inhabité pendant de nombreuses années. Enfin, au début du XIXe siècle, l'invasion des troupes françaises a entraîné une série de travaux inachevés qui ont fini par ruiner la plus grande partie du château.

Il ne reste pratiquement aucun vestige visible du château médiéval, à l'exception de quelques panneaux muraux et de deux tours défensives. La fortification se composait de trois zones différentes : l'alcazaba ou zone haute, avec un mur intérieur présidé par la tour d'hommage aujourd'hui disparue ; la zone intermédiaire, où se trouvait la place d'armes, aujourd'hui transformée en une grande esplanade qui abrite l'Ermitage de Notre Dame du Château ; et enfin, une zone basse, actuellement occupée par des bâtiments privés entre les murs desquels s'élève l'une des tours du château Lebrija, encore visible depuis la rue Sochantre Juan Porté.

En 1985, il a été déclaré BIC et depuis lors, une série d'actions ont été menées pour garantir la stabilité et la conservation des vestiges du château.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.