La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Lebrija

3531
3

Lebrija, ville-phare des marais du Bas Guadalquivir

Lebrija est l’un des sites les plus emblématiques du Bas-Guadalquivir. Cette ville se dresse à la frontière de la province de Cadix,  dominant un paysage de zones humides et de terres arides,  de marais et de vignobles. Elle possède de nombreux ateliers de poterie et son passé romain et médiéval a profondément marqué son héritage artistique. Découvrez l’ancienne Nabrissa en flânant dans ses rues où églises et demeures seigneuriales se distinguent parmi les diverses constructions d’une intéressante architecture populaire. Quand on arrive de loin, on reconnaît tout de suite Lebrija par Giraldilla qui se découpe sur l’horizon et qui tient son nom de sa ressemblance avec la Giralda, la légendaire tour sévillane.

C’est une terre d’artisans potiers mais aussi de grands artistes, et le flamenco a également forgé son caractère. Lebrija est le berceau du cantaor Juan Peña, « El Lebrijano » et du pianiste David Peña, « Dorantes », qui lui ont donné une renommée internationale. En été, on y célèbre depuis plus de quarante ans le fameux festival de flamenco La Caracolá Lebrijana, un must en Andalousie pour tous les amateurs de flamenco. 

Un autre des trésors de Lebrija est sa gastronomie. Ne manquez pas de goûter sa cuisine traditionnelle : habas corchas (fèves cuites à la menthe fraîche), caracoles (escargots) ou ajo refrito (soupe de pain à l’ail). Ces plats sont encore meilleurs accompagnés d’un verre de vin de la cave locale qui est la seule de la province de Séville à avoir été distinguée par une appellation d’origine.

Vivez ses fêtes, découvrez son histoire et profitez de son art : Lebrija, la ville où la Giraldilla se dresse fièrement comme un phare au-dessus des marais !


Comment s’y rendre ?

Pour arriver à Lebrija en voiture depuis Séville, prendre l’AP-4 vers Cadix jusqu’à la sortie 44, puis emprunter l’A-471 jusqu’à destination. 

Par le train, prendre la ligne de banlieue C1 de Séville qui propose des arrêts tout au long de la journée à Las Cabezas de San Juan et Lebrija. En bus, la compagnie Los Amarillos relie Lebrija à Séville au départ de la gare du Prado de San Sebastián. 


Comment se déplacer ?

Pour bien connaître Lebrija, il faut absolument la parcourir à pied,  notamment pour découvrir son centre historique. Un petit coup de fatigue ? Vous pouvez toujours compter sur un bus ou encore le service de taxi ! 


Les incontournables

  • Laissez-vous surprendre par les vues de Lebrija depuis la Giraldilla, la tour de l’église Santa María de la Oliva classée bien d’intérêt culturel.
  • Vivez le flamenco dans ce pays d’artistes, dans l’un des bars de la ville ou plus spécifiquement dans la peña flamenca Pepe Montaraz. 
  • Découvrez la couleur de ses rues lors de la fête des Cruces de Mayo (les Croix de mai), classée d’intérêt touristique en Andalousie et profitez-en pour apprendre à danser les corraleras.
  • Apprenez la tradition locale de la poterie dans l’atelier de Juan Sebastián López ou à la coopérative Cerámica Artística Lebrijana
  • N’oubliez pas de goûter les délicieux plats de Lebrija : les caracoles a la lebrijana (escargots à la mode de Lebrija) ou les habas corchas (fèves cuites à la menthe fraîche). 
  • Visitez la cave González Palacios et découvrez pourquoi leur vin est le seul de la province de Séville à jouir d’une appellation d’origine. 
  • Les becs sucrés se laisseront plutôt tenter par les coronillas ou rebaños (spécialités locales aux amandes) qu’élaborent  les moniales du couvent de La Purísima Concepción.
  • Profitez en septembre de la Féria en l’honneur de la Vierge del Castillo, l’une des grandes fêtes de Lebrija à ne pas manquer. 
  • Visitez ses sites naturels à cheval et laissez-vous séduire par la magie des paysages des marais du Guadalquivir et du système endoréique de Lebrija-Las Cabezas.


Itinéraire de visite

Le patrimoine historique de Lebrija vous fera plonger dans un mélange d’époques et de styles, typiques des différentes cultures qui ont peuplé cette localité. Vous serez surpris par la tour connue sous le nom de Giraldilla, car elle ressemble à celle de la cathédrale sévillane. À son instar, elle est devenue le clocher de l’église Santa María de la Oliva construite sur l’emplacement de l’ancienne mosquée dont elle a conservé la cour des Orangers. L’église abrite un intéressant Musée d’Art Sacré
 
Face à  l’église se trouve un ancien grenier municipal, la Cilla del Cabildo, aujourd’hui restauré comme maison de la culture.   À l’angle de la rue, entrez dans la Casa de la Juventud pour contempler les restes de la ville romaine de Nabrissa. Après avoir repris des forces, montez au plus haut point de la ville où vous découvrirez les vestiges du château de Lebrija. Si vous poussez votre marche un peu plus loin,  vous trouverez l’ermitage de la sainte patronne de la ville. 

Vous voilà de retour à la Giraldilla ! À seulement deux minutes, laissez-vous surprendre par la callejón de las Monjas, une ruelle très pittoresque. Parée de pots et traversée par des arches, elle se trouve sur le côté du couvent de la Purísima Concepción. Dégustez au passage les coronillas et rebaños, deux douceurs aux amandes confectionnées par les religieuses qui y habitent.

Après un petit selfie dans cette belle ruelle, dirigez-vous vers la Plaza de España. Découvrez-y le monument à Elio Antonio de Nebrija, fils de la ville et auteur du premier livre de grammaire espagnole. Poursuivez ensuite votre promenade vers la calle Corredera, puis entrez dans l’église de Santa María de Jesús, un autre joyau du patrimoine local. Besoin de faire une pause ? Courage, un dernier petit effort pour monter au belvédère du Mirador de la Peña. Vous ne le regretterez pas. De là, la vue sur Lebrija est saisissante.  

Après avoir repris souffle, poursuivez votre visite à la découverte des monuments et des chapelles de la ville. N’oubliez pas au passage de goûter sa délicieuse gastronomie et terminez votre visite à la cave locale pour déguster son vin distingué par une appellation d’origine. Si vous vous sentez encore plein d’énergie après tout cela, planifiez une randonnée à pied, à cheval ou à vélo dans le site naturel du système endoréique de Lebrija-Las Cabezas.


Lieux à visiter

  1. Chapelle de la Vera Cruz
  2. Chapelle Nuestra Señora de la Aurora et la chapelle de Belén
  3. Chapelle de San Benito
  4. Chapelle Notre Dame du Château et les ruines du château
  5. Église Nuestra Señora de La Oliva, tour « La Giraldilla » et musée paroissial
  6. Église San Francisco
  7. Couvent de La Purísima Concepción
  8. Callejón de « Las Monjas »
  9. Cilla del Cabildo, aujourd’hui maison de la culture
  10. Hôpital La Misericordia
  11. Chapelle de la Trinité
  12. Maison de retraite de  San Andrés 
  13. Hôte de ville
  14. Chapelle de Belén
  15. Marché 
  16. Église Santa María de Jesús
  17. Réserve naturelle du système endoréique de Lebrija-Las Cabezas
  18. Plaza de España, avec le monument à Elio Antonio de Nebrija
  19. Statue de la Vierge des Miracles
  20. Vestiges archéologiques de la Casa de la Juventud


Localisation

Lebrija se trouve à 76 km de Séville, nichée dans les marais de la région du Bas Guadalquivir. La ville se trouve dans la réserve naturelle du système endoréique Lebrija-Las Cabezas, qui a été classé espace naturel protégé. Son paysage s’étend donc sur trois milieux naturels différents : les marais, La Campiña et la sierra puisque la ville se dresse sur les contreforts de la Sierra Sur.

Comarque
Guadalquivir-Doñana
Superficie
375.20 Km²
Altitude
31.00 m
Nº d’habitants
27.432
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.