Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Castillo del Real de la Jara

293
0

El Real de la Jara a bénéficié d'une position stratégique tout au long du Moyen Âge, ce qui en a fait un important noyau défensif, comme le prouvent les vestiges du château, situé à quelques mètres de la ville.  

Le château se dresse sur une haute colline au nord de la ville. L'enceinte est de forme trapézoïdale, et comporte deux portes et huit tours, dont trois sont semi-circulaires.  La porte principale se trouve dans un virage et est située dans le donjon, au sud de l'enceinte.  La porte secondaire s'ouvre sur le côté opposé.  Les deux portes ont été entièrement reconstruites avec une maçonnerie de granit.

Dans l'angle sud-est, il y a une tour avec une salle, qui coupe le passage du parapet et dont l'entrée principale est couverte.  À l'angle nord-est se trouve une autre tour de plan carré, qui a été restaurée de telle manière qu'il n'est pas possible de savoir si elle avait aussi une salle.  Sur le tronçon qui les réunit se trouve un cube semi-circulaire, éventuellement ajouté ultérieurement à sa construction. 

Dans le coin nord-ouest du tronçon nord, il y a une autre tour également complètement reconstruite, il n'est donc pas possible de savoir si elle avait une salle. Entre les deux, et comme au niveau du tronçon à l’est, il y a un autre cube semi-circulaire. 

Le donjon, qui traverse le parapet, comporte une grande salle avec une voûte en berceau et un escalier menant au toit.  Il n'y a aucune preuve de l'existence d'un mâchicoulis pour défendre la porte, car la moitié supérieure de la tour a été complètement reconstruite, mais il devait certainement en avoir un. Il n'y a actuellement pas de citernes dans la cour, mais on suppose qu'il y en a, bien qu'elles doivent être aveuglées. 

L'ensemble de l'enceinte est constitué de murs de maçonnerie de 2,2 mètres d'épaisseur remplis de terre et de pierre.  On remarque l’absence d’opes au niveau des remparts car, lors de leur restauration, les murs étaient deux fois moins hauts qu'aujourd'hui, mais dans sa large place d'armes de près de 2 000 mètres carrés, il devait y avoir les dépendances habituelles pour ce type de bâtiment : écuries, entrepôts, logements pour les troupes, etc.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.