Camona Vistas Parador

Séville te fais tomber amoureux

Construite à la fin du XVIIIe siècle, cette église est dédiée à l’Immaculée Conception. Sur le plan ecclésiastique, elle dépend de la paroisse de la Purísima Concepción. En 1887, elle devint également un réservoir d’eau, utilisé comme bain jusqu’à la guerre civile espagnole et servant désormais de point d’approvisionnement pour les sources d’irrigation voisines.

L’église paroissiale de Nuestra Señora de la Asunción se trouve au sud du village, dans le quartier que l’on appelle « El Palacio ». Elle se trouve dans une partie haute, à côté de l’ancien lit du Guadalquivir, d’où l’on peut voir la Vega.

Héritier du fondateur de l'orfèvrerie (orfebrería), Ramón León a commencé à travailler comme apprenti à l'âge de 10 ans. Au début des années 1980, il devient indépendant et crée son atelier à Triana, débutant son métier d'orfèvre en solitaire.

Fondé en tant que « musée des peintures » en 1835, il a ouvert ses portes au public en 1841 avec des œuvres provenant de couvents et monastères confisqués lors du désamortissement (processus historico-économique consistant à mettre aux enchères et redistribuer les biens appartenant à l'Église et à la noblesse), occupant le site de l'ancien couvent de La Merced Calzada, fondé par San Pedro Nolas

Une grande partie de l'intérieur du cloître du monastère de la Encarnación a été convertie en un musée d'art sacré, disposé autour du cloître principal. Le musée est composé de 4 salles où se distingue une importante collection d’Enfants Jésus, des pièces d'orfèvrerie et d'importants travaux d'imagerie.

Le couvent de Santa Florentina est l'un des premiers fondés en Andalousie au sein de l'ordre des Dominicains. Le bâtiment d'origine peut être daté de la seconde moitié du XVIe siècle, tout comme sa fondation. Aujourd'hui, il est constitué d'une série de bâtiments de différentes dates, notamment des XVIIe et XVIIIe siècles.

L’église de Nuestra Señora de la Consolación se trouve sur la Plaza Virgen de los Remedios.