Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Arc de la Villa et enceinte fortifiée

150
1

La situation stratégique de la commune d’Utrera dans un véritable carrefour et la fertilité de ses terres en ont fait pendant des siècles un lieu attrayant pour les différents peuples qui s’y sont installés.

Utrera disposait d’une grande enceinte fortifiée conçue comme un système de défense contre les assauts extérieurs. La situation de l’agglomération, à mi-chemin entre différents royaumes, en a fait une ville stratégique à l’époque où les chrétiens et les musulmans se disputaient le contrôle de la région andalouse. La muraille comportait quatre portes d pour entrer et sortir de la citadelle : celle de Séville, sur la plaza del Altozano, celle de San Juan, celle de Jerez et l’Arc de la Villa qui est, sans aucun doute, celle qui a été le mieux conservée. Aujourd’hui elle délimite la fin du centre historique d’Utrera et le début des quartiers extra-muros ou périphériques où vivaient les citoyens les plus pauvres et où l’on trouvait des tavernes, des maisons closes et même des potagers où les paysans cultivaient leurs produits. Autrefois, parcourir ces rues était une vraie aventure mais aujourd’hui il s'agit de quartiers tranquilles comme el Arenal ou la calle La Fuente.

Sur la Plaza de la Constitución, celle de l’Altozano ou dans la calle Álvarez on trouve encore quelques vestiges de ces murailles mais le site qui permet le mieux de saisir l’histoire est l’Arc de la Villa. Situé au bout de la calle San Fernando, l’arc permet d’aller dans la zone de la Fuente de Ocho Caños, un autre site très important dans le passé en raison de la tradition d’élevage de la ville.

Cette porte est composée d’une arche en arc brisé et elle abrite une petite chapelle baroque à l’étage supérieur. Il s’agit d’une construction robuste étant donné qu’elle servait à défendre la ville. Une embrasure en ogive permettait de pénétrer dans la citadelle. Plus tard, à l’époque baroque, un petit temple a été construit à l'étage supérieur.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.