Alcalá de Guadaíra_PuenteDragón

Séville te fais tomber amoureux

La porte de Morón était l'une des entrées de la ville fortifiée de Marchena pendant la période médiévale.

Il s’agit d’un ancien bâtiment religieux qui, de par ses caractéristiques architectoniques, peut être daté des dernières décennies du XVe siècle.

Toutefois, sa typologie originale est partiellement cachée en raison des transformations subies au cours du XVIIIe siècle et à la fin des années 70 du XXe siècle.

Passage étroit d’une largeur d’environ 3 m et d’une longueur de 20 m, sans compter la section sous l’arche, avec laquelle il atteint 25 m. Il présente un intérêt particulier car il s’agit d’un espace d’une grande singularité au sein du tissu urbain.

Il s’agit d'un bâtiment à nef unique, sans toitures. La chapelle principale a une voûte octogonale en transept, de forme trapézoïdale. Un arc de triomphe ogival se trouve sur le côté de l’évangile en amont du presbytère. Il existe également un arc en plein cintre dont l’archivolte est richement ornementée, ainsi qu’une embrasure avec un arc bombé.

Sur le site occupé par la paroisse, fut construite la forteresse musulmane primitive de la période almohade, dont seul un fragment de mur situé à côté du chevet de l’église nous est parvenu, et dans lequel un arc outrepassé brisé est encadré par un alfiz.

Cet autel singulier, construit dans un mur de l’ancienne ville, est un des charmant recoin chargé d’histoire.

Localisé à Séville, l'Arco del Postigo del Aceite (le Guichet ou Porte de l'Huile) est l'unique guichet conservé des trois existants dans l'ancienne muraille arabe. Son origine remonte à l'an 1107, à l'époque de Ben Yusuf, bien qu'il fut rénové au XVIe siècle par Benvenuto Tortello.