La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Dos Hermanas

3562
3

Dos Hermanas, légendes, tradition et grandeur

Dos Hermanas est, après Séville, la plus grande ville de la province. Habitée par les Turdétans, les Romains et les Arabes, ce n’est que lors de la conquête de Séville par le roi Ferdinand III de Castille que l’histoire de la ville actuelle commence. Vous vous interrogez sûrement sur l’étrange nom de cette ville, qui signifie « deux sœurs » ? Le mieux pour le savoir est de vous y rendre et de demander à la première personne que vous croiserez dans la rue,  qui étaient les sœurs Elvira et Estefanía qui ont donné son nom à la ville.

Encore plus étonnant, leur nom de famille, Nazareno, désigne les habitants de Dos Hermanas ! Pendant que vous y êtes, demandez aussi à ce que l’on vous raconte la légende de la Vierge de Valme, l’image la plus vénérée, et le mystère de la source Fuente del Rey. Il n’y a qu’ainsi que vous comprendrez ses habitants et que vous saisirez l’importance de la ville. 

Toutes ces légendes en tête, partez maintenant à la découverte de son superbe patrimoine : la paroisse de Santa María Magdalena, la chapelle de Santa Ana, la tour des Herberos, le parc Alquería et les énormes haciendas et cortijos que l’on retrouve un peu partout dans la municipalité, anciennes maisons de villégiature de la bourgeoisie sévillane du XIXe siècle. Aujourd’hui, nombre d’entre elles ont été classées patrimoine d’intérêt culturel

La proximité de Séville a fait de Dos Hermanas un lieu attractif pour de nombreux Sévillans qui y trouvent toutes les commodités, les commerces et des moyens de transport efficaces. Elle a su conserver le charme d’un village avec les avantages d’une ville : cela se ressent dans l’atmosphère de rues et de ses bars, où on trouve à la carte de délicieux plats faits maison. Si vous visitez Dos Hermanas au printemps, ne manquez pas les caracoles en salsa sopeada (escargots en sauce). La culture n’est pas en reste dans cette ville où se déroulent des événements internationaux tels que le tournoi international d’échecs, les Journées folkloriques de Dos Hermanas (avec des danses et de la musique du monde entier) ou le concours international de clarinette. Pour profiter d’un carré de verdure, filez découvrir ses deux aires protégées : le parc naturel de Brazo del Este et le parc périurbain de La Corchuela.

Des monuments légendaires, des haciendas cinématographiques, des paysages naturels magnifiques et des événements culturels uniques vous attendent à Dos Hermanas, la ville des Nazarenos.


Comment s’y rendre ?

En voiture : 

De Séville, prendre l’A-8032 qui y mène directement. 

De Huelva, emprunter la SE-30 jusqu’à la sortie B9 et puis prendre l’A-8032. 

De Cadix, suivre l’A-P4 et sortir sur la CA-31 en direction de Dos Hermanas. 

De Cordoue ou de Jaén, prendre l’A-4 et sortir sur la SE-40 vers Montequinto, puis continuer sur l’A-392 vers Dos Hermanas. 

De Malaga, Grenade ou Almería, prendre l’A-92 puis prendre la sortie vers la SE-40, puis celle de l’A-392.

Pour arriver à Dos Hermanas en train, il suffit de prendre depuis Séville la ligne de banlieue (C1) Lebrija-Lora del Río et descendre à la gare de Dos Hermanas Plaza del Arenal. 

Le métro de Séville marque deux arrêts dans la commune de Dos Hermanas : Montequinto et Olivar de Quintos. 

Si vous prenez le bus à la gare du Prado de San Sebastián à Séville, ces cinq lignes desservent Dos Hermanas : M-131, M-132, M-132B, M-133 et M-134. 


Comment se déplacer ?

Partez à la découverte de cette grande ville. Cinq lignes d’autobus interurbains vous permettront de vous déplacer si vous le souhaitez. Vous pouvez également compter sur le service RadioTaxi Valme. 


Les incontournables

  • Immergez-vous dans le parc de La Alquería et découvrez les anciennes villas de villégiature, ainsi que les arbres et plantes rapportés d’Amérique. 
  • Ne manquez pas le traditionnel pèlerinage de Valme classé d’intérêt touristique national, le troisième dimanche d’octobre. La charrette de la Vierge est décorée de fleurs en papier fabriquées par les habitants. 
  • Entrez dans la grotte où les deux sœurs, Elvira et Estefanía, ont trouvé l’image de Santa Ana. 
  • Découvrez les danses et les musiques du monde lors des Journées folkloriques de Dos Hermanas au mois de juillet. 
  • Visitez le couvent de San José et dégustez les gâteaux traditionnels fabriqués par les carmélites déchaussées. 
  • Contemplez les majestueuses haciendas touristiques telles que Molinos del Maestre, Clarevot, San Juan del Hornillo, Torre Doña María, Ibarburu et San Miguel de Montelirio. Dans cette dernière, vous serez conquis par son Musée de la voiture à cheval.  
  • Découvrez les origines de Dos Hermanas dans la zone industrielle Carretera de la Isla et les ruines de la ville préromaine d’Orippo
  • Détendez-vous dans le parc de la Laguna à Fuente del Rey et laissez-vous surprendre par la légende qui raconte l’origine de la source. 
  • Vous aimez la fête ? Vivez la Féria de Dos Hermanas,  tant attendue de ses habitants et qui se tient juste après la Feria de Séville. 
  • Si vous voulez savoir comment la mayonnaise est fabriquée, visitez l’usine Ybarra. 


Itinéraire de visite

La ville de Dos Hermanas recèle de nombreux atouts touristiques qui composent son offre touristique très diversifiée ! Si vous aimez l’architecture religieuse, l’église Santa María Magdalena doit être votre premier arrêt. Elle abrite en effet l’image la plus vénérée par les autochtones, la Vierge de Valme. La légende raconte que le roi Ferdinand III, avant de conquérir Isbilia, se serait confié à la Vierge en ces mots : « ¡Váleme señora! » (Ô Vierge, protège-moi !). C’est de là que la Vierge tiendrait son nom de « Valme ». Une autre curiosité de cette église est qu’elle abrite les restes du dernier émir de Séville.

Le second monument religieux à visiter est l’église conventuelle Santa Ana. Vous y apprendrez tout sur l’histoire de Dos Hermanas. La chapelle se trouve dans la grotte où les sœurs Elvira et Estefanía ont découvert une image de sainte Anne. 

Envie de faire une pause ? Achetez d’abord quelques gâteaux des carmélites déchaussées au couvent de San José, puis dirigez-vous vers le parc de La Alquería. Ce sont des jardins immenses, aménagés autour de plusieurs anciens corps de ferme, aujourd’hui transformés en bâtiments publics ; vous pourrez y admirer une flore unique importée d’Amérique. 

Reprenez maintenant votre chemin et perdez-vous dans les rues, laissez-vous surprendre par les quelques bâtiments ayant encore les façades des anciennes demeures seigneuriales. Pour tout savoir sur les origines de Dos Hermanas, visitez les ruines de la ville préromaine d’Orippo située dans la zone industrielle Carretera de la Isla. Dans sa partie la plus haute se dresse la tour Herberos, seul vestige de l’ancienne forteresse. 

N’imaginez pas quitter cette ville sans passer par Fuente del Rey. On vous y racontera, c’est certain, la curieuse légende de la source qui baigne ses terres. Enfin, vous pourrez pique-niquer dans le parc périurbain de La Corchuela ou, si vous préférez poursuivre votre parcours, traverser le magnifique parc naturel de Brazo del Este.


Lieux à visiter

  1. Ermitage de Nuestra Señora de Valme (Cortijo de Cuarto)
  2. Église San Sebastián
  3. Chapelle de Santa Ana, patronne de la ville, et grotte où son image a été trouvée
  4. Église paroissiale Santa María Magdalena
  5. Théâtre municipal Juan Rodríguez Romero
  6. Parc de La Alquería et palais néo-mudéjar de La Alquería del Pilar
  7. Parc périurbain « La Corchuela »
  8. Plaza Menéndez Pelayo et sculpture à la Vierge del Valme
  9. La Almona, édifice mudéjar, aujourd’hui Centre culturel
  10. Palais d’Alpériz de 1905, actuellement foyer club des seniors
  11. Ruines de la ville romaine d’Orippo
  12. Tour des Herberos
  13. La fontaine du roi de Fuente del Rey
  14. Centre Culturel La Almona, ainsi que la façade de l’ancienne hacienda
  15.  Atelier de la nature « Laguna de Fuente del Rey »
  16. Parc naturel de Brazo del Este
  17. Grand hippodrome d’Andalousie
  18. Couvent de San José, Carmélites déchaussées.


Localisation

Dos Hermanas est une ville très bien desservie, située dans la dépression du Guadalquivir à seulement 16 km de Séville. La commune est composée de quatre unités urbaines Dos Hermanas, Fuente del Rey, Adriano et Montequinto. 

Comarque
Guadalquivir-Doñana
Superficie
160.50 Km²
Altitude
41.00 m
Nº d’habitants
133.168
Téléchargements

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.