Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Hacienda et Centre culturel de La Almona

277
1

La Hacienda (exploitation agricole) La Almona de Dos Hermanas était une ancienne construction aux caractéristiques propres de ce type de bâtiments, organisé autour d'un patio principal, avec un oratoire, une tour, une cour de service, des entrepôts de stockage de l'huile, des écuries et des maisons d'ouvriers, entre autres.

Dans ce cas concret, seuls les vestiges de deux patios et de deux entrepôts destinés aux travaux agricoles ont été conservés. Ces entrepôts ont leurs espaces délimités par des arcs en plein cintre qui reposent sur des colonnes, avec pour particularité que l'un des entrepôts présente une seconde ligne d'arcs surélevés sur les arcs inférieurs.

On remarquera principalement son ancienne façade principale, ouverte sur la rue Real de Utrera, et dont l'entrée est caractérisée par un grand arc en plein cintre, avec des moulures mixtilinéaires qui suivent des schémas similaires à ceux utilisés par l'architecte Pedro de Silva sur ses entrées de l'église de San Juan de Las Cabezas de San Juan. Et à côté, un corps qui se termine par une gracieuse tour de guet, également délimitée par des arcs en plein cintre.

Dans la zone opposée, et en bordure de la rue Mina, s'élève une deuxième tour couronnée d'un flamboyant et non moins intéressant chapiteau agrémenté de nerfs à volutes mixtilinéaires et d'éléments décoratifs en céramique, caractéristiques de l'ornementation baroque du XVIIIe siècle.
Depuis très longtemps, on sait qu'il existait à cet endroit une grande exploitation agricole avec un moulin à olives et tous ses équipements ; et probablement on y fabriquait également du savon, comme c'était le cas dans d'autres fermes.

Avec le temps, elle est tombée en désuétude, et depuis 1921, elle abrite le Régiment de cavalerie Alfonso XII. À cette époque fut également construite une école publique, dans la zone occupée par la grande cour agricole ; cette école s'est partiellement effondrée en 1932, après quoi la municipalité a commandé un nouveau projet de construction d'un groupe scolaire au célèbre architecte Juan Talavera y Heredia, qui l'a présenté en 1933, le reste de la propriété ayant été vendu à des particuliers pour la construction de nouveaux bâtiments.

Centre culturel La Almona

La propriété est actuellement occupée par un nouveau centre culturel, dont l'accès se fait par la rue piétonne de La Mina, et qui a été baptisé du nom de La Almona.

Il s'agit d'un bâtiment à l'esthétique très moderne, qui se dresse sur les vestiges de l'ancien terrain de la propriété, et qui aujourd'hui abrite des salles d'exposition et accueille divers événements culturels.
índole.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.