Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Centre de la céramique de Triana

536
0

Le Centre de la céramique de Triana (CCT) est la concrétisation d'un projet municipal conçu dans le but de préserver la mémoire de l'une des dernières fabriques de céramique encore actives dans la ville de Séville jusqu'à très récemment.

L'ancienne fabrique de céramique Santa Ana a fait l'objet d'un processus de restauration minutieux, qui a préservé de nombreux éléments traditionnels de la fabrique, et a façonné de nouveaux espaces pour le déroulement de différentes activités : visites des anciennes installations, de la collection permanente de céramique et des expositions temporaires, etc., en plus d'ateliers d'artisans pour réactiver la tradition de la poterie de Triana.

Le centre est structuré sur deux étages. Au rez-de-chaussée, plusieurs fours historiques sont exposés (certains datant du XVIe siècle), ainsi que le puits d'eau, les dépôts d'argile, les moulins à minerais, les almágenas ou récipients pour stocker les pigments préparés, le tour du potier, les tables de séchage des pièces et des moules ou la planche où les peintres décoraient les grands panneaux de carreaux de faïence (azulejos).

L'étage comprend plusieurs espaces aux fonctions différentes : un point d'information touristique, une salle de réception, des centres d'information sur le quartier de Triana, une salle d'expositions temporaires et les salles de l'exposition permanente. Cette dernière est constituée de pièces municipales qui étaient en dépôt dans certains musées de la ville, et complétée par des œuvres demandées en prêt à d'autres propriétaires.

En ce sens, elle présente des pièces conçues par Aníbal González et qui décoraient la Plaza de España (place d'Espagne), des pièces de la collection du musée de la mairie de Séville, des œuvres prêtées par le collectionneur Vicente Carranza, le Conseil d'Andalousie et l'État, ainsi qu'une sélection à la charge du professeur d'histoire de l'art Alfonso Pleguezuelo.

Catégorie

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.