turismo activo

Tourisme actif

Mettez-vous à l'épreuve dans un environnement naturel unique

Chemin de Saint-Jacques : Vía de la Plata (Route de l'argent)

266
4

Cette randonnée part de la cathédrale de Séville et traverse la capitale. Vous devrez franchir le Guadalquivir par un ancien pont ferroviaire puis continuer tout droit jusqu’à Camas, o tourner à droite en suivant le fleuve jusqu’à Santiponce. Si vous choisissez la première option, vous parcourrez le centre-ville de Camas. Vous apercevrez au loin la tour du monastère de San Isidoro del Campo de Santiponce et vous devrez traverser la ligne du chemin de fer en direction de Huelva. Ensuite, avancez par l’ancienne route de Mérida, qui est actuellement la rue principale, jusqu’à arriver à Itálica. Continuez tout droit au milieu des champs de blé et d’oliviers en suivant la route latérale d’Emasesa jusqu’à Guillena, que vous quitterez au niveau de la Rivera de Huelva. Vous pouvez franchir la rivière à gué pour continuer jusqu’à la borne ou traverser le pont de la route de Burguillos et vous engager tout de suite sur le chemin.

Peu après le départ, les oliviers et les orangers font place à la dehesa de la Sierra où poussent des chênes verts, des chênes lièges et d’oliviers sauvages. C’est une zone d’élevage donc vous devrez ouvrir et refermer toutes les barrières que vous trouverez sur votre chemin. Profitez de ce magnifique paysage et du silence jusqu’à la prochaine borne située sur la route locale de Castilblanco de los Arroyos À partir de là, le sentier est parallèle la route asphaltée. Cette commune se trouve tout près du parc naturel de la Sierra Norte de Séville et elle se caractérise donc par la beauté de son environnement. Pensez à prendre de l'eau et de la nourriture parce que vous ne trouverez nulle part où vous ravitailler avant d’arriver à Almadén de la Plata.

Après dix-sept pénibles kilomètres parcourus par les bas-côtés, la porte du parc forestier d’El Berrocal vous fera pénétrer dans un des plus beaux tronçons du chemin, au beau milieu de la Sierra Morena de Séville. En à peine quatorze kilomètres vous arriverez à la colline du Calvario. Sa montée courte mais raide vous offrira une vue magnifique : derrière vous, le chemin parcouru au milieu de la dehesa et, vers le nord, Almadén de la Plata. Cette longue étape a sa récompense : la beauté des alentours et du paysage et, bien entendu, sa délicieuse gastronomie.

Cette dernière étape, courte et magnifique, commence au niveau du chemin qui mène aux arènes. Au bout de quelques pas, vous pénétrerez en plein cœur de la dehesa, entre cistes et chênes verts. Si vous êtes attentifs et silencieux, vous pourrez apercevoir des gros gibiers tels que des cerfs, des chevreuils et des sangliers mais aussi des lapins, des perdrix et toutes sortes d’oiseaux. Suivez la maison de la Postura, la borne milliaire, le puits, la maison du garde, les cortijos El Encinarejo et El Chaparral pour vous orienter jusqu’à trouver une autre borne placée en mémoire de l’homme ayant parcouru pour la première fois et balisé le chemin qui contact en outre les institutions et fonda l’Association des amis du Chemin de Saint-Jacques de Séville. Le souvenir de José Luis Salvador est très présent tout au long de ce chemin et les pèlerins peuvent lui rendre un hommage bien mérité. Après cette borne, vous arriverez à El Real de la Jara, et au refuge de pèlerins municipal, au niveau des premières maisons. Cette commune doit son nom au Chemin royal, qui était la voie qui reliait l’Andalousie à l’Estrémadure.
 

URL Livre de route
Tracé
Difficulté
Longueur
87.00Km

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.