Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Ermitage de Santa Ana

103
0

À proximité de la ville d'Osuna se trouve l’ermitage de Santa Ana, un couvent primitif de Clarisses fondé dans la première moitié du XVIe siècle par María de la Cueva, épouse du quatrième comte d'Ureña. Le dépeuplement de l'endroit a conduit la communauté des religieuses à l'abandonner en 1559 pour s'installer dans leur monastère de la calle La Huerta, dans la même ville. Plus tard, l’édifice fut occupé par les Mercédaires jusqu'au XVIIe siècle, plus précisément en 1623, lorsqu'ils l’abandonnèrent également pour s'installer dans la ville.

Après des décennies d'abandon, en 1746, Luis de Figueroa Silva y Fernández de las Casas reconstruisirent l’ermitage pour en faire un panthéon. Cette même année, l'image de Santa Ana y fut installée, qui préside la chapelle. On y trouve également le panthéon du comte de Puertohermoso et la tombe du prêtre Luís de Soto Torres-Lineros, protecteur de la collégiale.

L’ermitage de Santa Ana est précédé d'un atrium à la façade simple du XVIIIe siècle, avec des pilastres couronnés par des pinacles flanquant une baie à linteau. L'église a un plan rectangulaire, avec une seule nef en quatre parties et une chapelle principale carrée. Les toits sont des voûtes en berceau avec des arcs-doubleaux et de fausses lunettes dans la nef et une voûte hémisphérique dans le presbytère. Les plâtreries ornementales sont remarquables. Quant à l'intérieur de la chapelle, il y avait trois autels, l'un dédié à sainte Anne et deux autres autels latéraux avec les images de saint Michel et saint Joachim.

Actuellement, l'ermitage est abandonné et très détérioré, il n'est donc pas possible de visiter l’intérieur.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.