Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Chapelle de San José

76
0

Située dans la ville de Séville, la chapelle San José fut construite à l'initiative de la corporation des charpentiers qui, après s'être réunis en conseil, décidèrent en 1746 d'agrandir l'ancien temple en construisant une nouvelle chapelle, plus profonde, et dotée d'un transept à l'avant, d'une niche et d'un arrière-chœur. Les habitants de Séville participèrent activement à sa construction et continuent de participer à son entretien avec leurs dons et leurs aumônes.

Les travaux ont été achevés en 1766, avec l'incorporation d'une section au pied de l'ancienne église et la construction de la nouvelle façade principale. De la chapelle démolie, il ne reste que le plafond à caissons de style mudéjar de l'entrée.

En réalité, la chapelle actuelle est le résultat de deux phases de construction qui ont eu lieu au XVIIIe siècle. La première, dont il ne reste que la nef, l'entrée latérale, les deux retables à colonnes salomoniques et la peinture murale de la voûte, a eu lieu entre 1698 et 1717 ; et l'agrandissement, qui correspond à la phase de construction qui s'est déroulée entre 1746 et 1766, lorsque le reste de l'enceinte fut construit. C'est pour cette raison que la chapelle de San José présente une forte unité baroque, qui en fait l'un des exemples les plus représentatifs du baroque sévillan.

Malgré sa petite taille, c'est l'une des églises de la ville les plus dotées d'ornementation baroque. On remarquera le grand retable, avec des sculptures de Duque Cornejo, ainsi que différents bas-reliefs sur le mariage de la Vierge et de saint Joseph.

On remarquera sa belle entrée principale, plutôt monumentale par rapport à la petite taille du temple. Elle est construite en brique et carreaux de faïence, dans le style baroque comme le reste du temple. La façade est couronnée par un clocher-mur en deux parties de couleur ocre rouge qui contraste avec le ton orangé du reste de l'ouvrage.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.