Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église Saint-Martin de Tours

160
1

Construite au XVIIIe siècle, cette église baroque possède deux accès ; la porte principale fait face au maître-autel, tout près de la tour, et la seconde se situe sur l’aile droite du bâtiment. Le clocher mudéjar en brique accolé à la façade est très similaire à celui de la ville voisine d’Umbrete, conçu par Diego Antonio Díaz.

Le retable principal est de style néoclassique. Il abrite des statues du XVIIe et XVIIIe siècle de saint Jean Népomucène, saint Luc, saint Christophe et enfin saint Martin de Tours qui domine le retable. Un crucifié majestueux complète l’avant du retable.

Sur le mur de gauche, on peut admirer le somptueux retable de l’Immaculée Conception, réalisé dans le deuxième tiers du XVIIe siècle et présidé par une Mater Dolorosa, une statue de l’école de Grenade du XVIIIe siècle. Quatre tableaux de Francisco de Zurbarán datés entre 1640 et 1645 sont également exposés sur ce mur. L’église conserve d’autres peintures dignes d’intérêt, telles qu’une Divine Bergère, probablement réalisée par Alonso Miguel de Tovar, ou encore la Vierge de la Antigua, qui rappelle le style de Domingo Martínez. Le presbytère abrite une toile du XVIIe siècle représentant L’arbre de Jessé, ainsi qu’une Pietà du XVIIIe siècle. 

La richesse artistique de l’église Saint-Martin de Tours réside dans ses nombreuses et précieuses peintures. Les plus remarquables sont sans conteste les quatre toiles du retable de l’Immaculée Conception réalisées par Francisco de Zurbarán, bien que l’église conserve d’autres œuvres notables.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.