La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Sanlúcar la Mayor

283
4

Sanlúcar la Mayor, la région du soleil 

Sanlúcar la Mayor, au cœur de la région de l’Aljarafe, près de Séville, vous offre d’innombrables activités touristiques. Histoire, nature, gastronomie et traditions vous attendent sur cette terre aljarafeña où différentes civilisations se sont succédé. 

Vous trouverez les traces de son passé dans son centre historique, classé site d’intérêt culturel en Andalousie et inclus dans la Route Al-Mutamid. Le village possède un patrimoine architectural exceptionnel : vous y découvrirez des vestiges de la muraille arabe, des églises médiévales et des haciendas historiques, aujourd’hui réaménagées en hôtels ou en salles de fête. 

La commune de Sanlúcar la Mayor s’inscrit dans un superbe paysage, traversé par le corridor vert de Guadiamar. Vous pourrez le contempler en suivant les itinéraires de randonnées pédestres, cyclistes ou équestres. Et pour les plus aventureux, osez un tour en montgolfière et admirez la vue époustouflante sur la région de l’Aljarafe. 

Un autre attrait de Sanlúcar la Mayor réside dans sa gastronomie. Dégustez dans ses restaurants les plats typiques comme la caldereta (ragoût) ou les tapas. Sans oublier les olives de table, le mosto, traditionnel vin de la région, et les fameuses regañás sanluqueñas (crackers de Sanlúcar).

De plus, la plus grande centrale solaire d’Europe est implantée à Sanlúcar la Mayor, en raison de son ensoleillement exceptionnel. Les Romains avaient même baptisé ce lieu Lucus Solis, la région du soleil.

Laissez-vous séduire par Sanlúcar la Mayor.


Comment s’y rendre ?

En voiture depuis Séville, prendre l’A-49 jusqu’à la sortie 16. Continuer ensuite quelques minutes sur l’A-473 jusqu’à destination. 
En train, depuis la gare Santa Justa à Séville, prendre la ligne C5 qui s’arrête à Sanlúcar la Mayor. Vous pouvez également prendre un car à la gare routière Plaza de Armas, à Séville. Les lignes M-166 et M-165 du CTM desservent Sanlúcar la Mayor. 


Comment se déplacer ?

Promenez-vous dans le centre historique, déambulez dans ses rues, prévoyez des randonnées dans ses environs et profitez de cette belle localité de l’Aljarafe. Vous pouvez également découvrir son cadre naturel unique en vélo ou à cheval.


Les incontournables

  • Visitez le patrimoine architectural de Sanlúcar la Mayor et ses églises mudéjares. Entrez dans l’église San Eustaquio et demandez que l’on vous raconte la surprenante légende de la vierge de Fuentes Claras.
  • Découvrez deux joyaux de la sculpture gothique hispanique du XVe siècle : l’archange saint Michel, de Lorenzo Mercadante de Bretagne, et le crucifix de saint Pierre, dont l’auteur est inconnu.
  • En juillet, ne manquez pas le festival national de musique Noches de San Pedro. Un événement qui existe depuis plus de 10 ans et auquel participe l’orchestre symphonique de l’Aljarafe. 
  • Laissez-vous séduire par la beauté de l’Hacienda Benazuza, une ancienne ferme arabe du Xe siècle, aujourd’hui restaurée et transformée en hôtel 5 étoiles.
  • Dégustez la gastronomie de Sanlúcar accompagnée des regañás, petits crackers croustillants. Ce produit local est très populaire dans la région. 
  • Prévoyez une visite guidée de la plus grande centrale solaire d’Europe. Vous en apprendrez beaucoup sur les énergies renouvelables. 
  • Vivez l’expérience de la grande fête de la ville au mois de mai, l’une des plus importantes et des plus anciennes ferias de la région de l’Aljarafe. Vous apprécierez la bonne ambiance des casetas, les promenades en calèche et la délicieuse gastronomie. 
  • Prenez le temps de vous promener à pied, en vélo ou à cheval le long du corridor vert de Guadiamar. Vous apprécierez la diversité de ses paysages.
  • Vous aimez les sensations fortes ? Montez dans une montgolfière et découvrez Sanlúcar la Mayor vue du ciel, une expérience inoubliable. 


Itinéraire de visite

Commencez votre visite par la Plaza de San Pedro, un lieu qui accueille pendant le mois de juillet le festival national de musique Noches de San Pedro. Sur cette place se dresse le plus ancien lieu de culte de Sanlúcar la Mayor, l’église San Pedro. 

Admirez son architecture qui mêle différents styles puisqu’il s’agissait à l’origine d’une mosquée arabe. La cour aux ablutions, transformée en cimetière chrétien, et la tour du minaret ont été conservés. À côté de l’église, vous trouverez les vestiges de la muraille qui défendait la ville. Elle date de la période almohade et possédait 46 tours défensives. Une section de 65 mètres de mur et trois tours sont toujours visibles près du ravin de Los Tejares.

À deux minutes à pied, dans la calle Marquesa Viuda del Saltillo, vous trouverez la façade de la Cilla del Cabildo, du XVIIIe siècle. Il s’agit de l’ancien grenier à grain du Chapitre, restauré dans le style des palais baroques espagnol. Dans cette même rue subsistent d’autres bâtiments de la même époque dignes d’intérêt.

Dirigez-vous à présent vers la Plaza de San Eustaquio et pénétrez dans l’église dédiée au saint patron de Sanlúcar. Située sur les hauteurs de la ville, elle a été construite sur ce qui fut sans doute un temple romain dédié à Apollon, le dieu soleil. L’église actuelle est de style mudéjar et sa sacristie abrite la vierge de Fuentes Claras du XVe siècle, dont la légende est très curieuse. 

Continuez jusqu’à la Plaza Virgen de los Reyes et entrez dans la mairie pour admirer une œuvre gothique exceptionnelle, la statue de l’archange saint Michel. Ce bijou médiéval taillé dans un seul bloc est attribué à Lorenzo Mercadante de Bretagne, grand sculpteur du XVe siècle. Il réalisa deux représentations de saint Michel, celle-ci et une autre qui se trouve à Barcelone.

Près de la mairie se trouve l’église de style mudéjare Santa María, où sont conservées de magnifiques œuvres : des peintures, des sculptures et des pièces d’orfèvrerie. Le joyau de cette église, exposé dans la chapelle baptismale, est le Christ de San Pedro, un crucifix considéré comme un chef-d’œuvre de l’art gothique espagnol daté du XIVe siècle.

À proximité de cette église se trouve le couvent San José, plus connu sous le nom de Carmelitas Descalzadas (carmélites déchaussées). Il a été fondé en 1590 sous le règne de Philippe II. Un lieu qui vaut le détour, vous pourrez contempler son architecture et découvrir le travail des religieuses. Elles restaurent des livres pour le Centre d’études théologiques de Séville et effectuent des travaux d’impression. 

Si vous allez dans la calle Corredera, vous trouverez une école à l’architecture remarquable, conçue par Aníbal González, architecte de la Plaza de España de Séville. Dans la calle Virgen de las Nieves vous pourrez visiter un bâtiment hors du commun, l’hacienda Benazuza, rénovée en hôtel 5 étoiles. Il s’agissait à l’origine d’une ferme arabe construite au Xe siècle dont une partie du bâtiment et de la chapelle qui s’y trouvaient a pu être conservée. 

Le cadre naturel de Sanlúcar la Mayor, traversé par le corridor vert de Guadiamar, est une véritable invitation à la randonnée pédestre, cycliste ou équestre. Différents itinéraires s’offrent à vous à pied, en vélo ou à cheval. 


Lieux à visiter

  1. Vestiges de la muraille arabe
  2. Couvent San José (Madres Carmelitas Descalzas)
  3. Façade Cilla del Cabildo 
  4. Hacienda Benazuza, hôtel
  5. Église San Eustaquio
  6. Église San Pedro
  7. Église Santa María et son trésor 
  8. Image de saint Michel, dans la mairie 
  9. Corridor vert de Guadiamar
  10. Centrale solaire Abengoa


Localisation

Sanlúcar la Mayor se trouve à 23 km de Séville, dans la partie occidentale de la région de l’Aljarafe, à la frontière de la province de Huelva et à proximité de la zone naturelle protégée du corridor vert de Guadiamar.

Comarque
Aljarafe
Superficie
135.40 Km²
Altitude
148.00 m
Nº d’habitants
13.683
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.