La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

El Ronquillo

186
3

El Ronquillo, un petit paradis entre deux ruisseaux.

Sur la Via de la Plata et à seulement 20 minutes de Séville, découvrez El Ronquillo, un village en pleine nature entre deux ruisseaux, la Rivera de Huelva et la Rivera de Cala. Ses origines sont aussi charmantes que ses environs puisque c’est là que se trouvait au XVe siècle la célèbre auberge Venta El Ronco, dont le surnom du propriétaire Ronco (éraillé), a donné son nom au village.

Ce site magnifique est un lieu privilégié pour se reposer, mais il offre aussi une grande variété d’activités de plein air : randonnée le long de la voie verte, pêche de la carpe dans les lacs du Serrano, vélo dans les montagnes ou simplement marquer une petite pause au réservoir de La Minilla. 

La gastronomie aussi vaut le détour avec des plats de gibier et de champignons, des spécialités que vous pourrez déguster dans tous les restaurants du village. Vous serez également séduits par l’accueil chaleureux que vous réserveront ses habitants. 

Qu’est-ce que vous attendez ? Découvrez dès maintenant ce paradis sévillan, idéal pour profiter de la nature !


Comment s’y rendre ?

En voiture, suivre la Via de la Plata, l’A-66 et prendre la sortie 771 vers la N-630 jusqu’à El Ronquillo. 

Si vous venez d’Estrémadure, emprunter l’A-66 et prendre la sortie 768 en direction d’El Ronquillo. 

Il n’y a pas de gare à El Ronquillo, mais vous pouvez prendre un bus de la société Damas à la gare routière Plaza de Armas à Séville. Ils marquent tout au long de la journée un arrêt à El Ronquillo.


Comment se déplacer ?

C’est à pied que vous profiterez le mieux d’El Ronquillo. Ou si vous préférez, à vélo. Prévoyez une randonnée le long de sa voie verte et admirez des couchers de soleil magiques. 


Les incontournables

  • Promenez-vous le long de la voie verte d’El Ronquillo et découvrez un paysage onirique baigné par le réservoir de La Minilla. 
  • Vous aimez la pêche ? Venez donc chatouiller la carpe dans ses ruisseaux !
  • Pour tout savoir sur l’histoire de Venta del Ronco et découvrir sa fondation. 
  • En février, ne manquez pas la fête de Las Candelarias (chandeleur). Tout le village ramasse alors du bois de chauffage pour faire des feux de joie dans les rues, prolongeant ainsi la fête toute la nuit jusqu’aux premières lueurs du jour. Le lendemain, tous apportent des petits pains à l’église pour les bénir et prévenir les rhumes. 
  • Inscrivez-vous en mars au Championnat andalou de marche nordique qui se déroule dans le cadre naturel d’El Ronquillo.
  • Célébrez un original Dimanche des Rameaux avec La Fiesta de Los Judas, où les habitants accrochent des poupées à son effigie dans les rues pour se moquer. 
  • Dégustez sa délicieuse gastronomie : ragoûts de cerf ou de sanglier, riz au lapin, œufs brouillés aux gurumelos (champignons) et charcuterie sèche locale.
  • En mai, assistez à Las Cruces, la fête des Croix qui a remis au goût du jour  une fête ancienne, La Mayordomía. Le concept est simple : on choisit un jeune couple et on l’habille avec des vêtements traditionnels, tandis que les voisins entonnent des chansons populaires. 


Itinéraire de visite

Ce petit village de la province de Séville est une véritable carte postale. Ses rues aux maisons blanchies à la chaux et son charmant héritage historique vous séduiront à coup sûr. Dans le centre se dresse l’église du Divino Salvador, située sur l’animée Plaza de la Constitución. Admirez les remarquables colonnes salomoniques de cet édifice. À proximité se trouve la Venta del Ronco, le premier bâtiment de la ville, une auberge, qui lui a donné son nom. C’est aujourd’hui une résidence privée, mais elle fait partie intégrante de l’histoire d’El Ronquillo. 

Continuez votre promenade vers la Plaza de España où se trouve l’hôtel de ville. Vous y verrez comment la route reliant Séville à Mérida, l’A-630, traverse ce village, ce qui explique son passé de village de passage et d’accueil : il a en effet toujours été un lieu de repos pour les voyageurs. À quelques minutes, entouré de pins centenaires, se trouve l’ermitage de Gracia qui abrite le saint patron très vénéré par les habitants qui lui consacrent les fêtes du village au début du mois de septembre. 

Dans le village, il y a aussi deux sculptures en hommage aux métiers d’antan : El Cisquero et El Bellotero. Ces anciens métiers étaient  le gagne-pain des habitants les plus démunis d’El Ronquillo. La statue du Cisquero, qui se trouve dans la calle Romero Martel,  rend hommage aux fabricants de charbon de bois pour le brasero tandis que celle du Bellotero, sur  la Plaza Altozano, honore les ramasseurs de glands.

Retournez ensuite sur la Plaza de la Constitución et dirigez-vous vers la calle Cantarranas jusqu’au parc d’observation de la Nature. Vous y apprendrez tout sur la faune et la flore des environs. 

Enfin, aux abords du réservoir de La Minilla se trouve la voie verte, où randonnée à pied et à vélo sont au rendez-vous. À la fin de votre visite, vous arriverez à l’ancienne gare transformée en restaurant. Organisez un barbecue dans cette aire de loisirs ! 


Lieux à visiter

  1. Ermitage Nuestra Señora de Gracia
  2. Église du Divino Salvador
  3. Plaza de España, XVIIIe siècle
  4. Plaza de la Constitución, XVe siècle
  5. Venta del Ronco, ancienne maison du XVIIIe siècle
  6. Monument El Cisquero
  7. Monument El Bellotero
  8. Parc d’observation de la nature
  9. Voie verte d’El Ronquillo et réservoir La Minilla


Localisation

El Ronquillo est situé sur les contreforts de la Sierra Morena à 46 km de Séville. Le village est traversé par l’une des plus anciennes routes d’Espagne : la Via de la Plata (route de l’argent). Ses environs sont baignés par les ruisseaux Rivera de Huelva et Rivera de Cala, offrant des paysages spectaculaires comme celui de Los Cachones. 

Comarque
La Vía de la Plata
Superficie
76.00 Km²
Altitude
352.00 m
Nº d’habitants
1.424
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.