Pinares de Doñana

Espaces naturels

Plus de trois cents sites et réserves naturelles

Rivera de Cala

103
0

La Rivera de Cala est le principal affluent de la Rivera de Huelva, où elle se jette dans la municipalité de Guillena, après avoir apporté ses eaux aux réservoirs de Cala et de Castilblanco de los Arroyos.  Elle commence à la frontière entre les municipalités d'Arroyomolinos de León et de Cala, à Huelva, et celle de Monesterio, à Badajoz, et entre dans la province de Séville par El Real de la Jara.  La Rivera de Cala s'étend sur 18 km dans le parc naturel de la Sierra Norte, dessinant la limite ouest de la municipalité d'Almadén de la Plata, bien que dans cette ville, seule la partie nord de la rivière se trouve dans la zone protégée.  Parmi ses affluents permanents, on trouve le ruisseau de Los Pilones, sur sa rive droite, et les ruisseaux de Los Molinos, Los Quejigales, Grama et del Rey sur la gauche.  Elle bénéficie également des apports de certains cours d'eau saisonniers. 

La présence dans ses eaux de boga et de calandino, des espèces indigènes d'ichtyofaune, est d'une grande importance, ce qui indique le bon état de conservation de la rivière car celle-ci est très sensible à la pollution. 

En traversant la commune d'Almadén de la Plata, le fleuve conserve dans certains tronçons isolés les vestiges de l'ancienne forêt galerie avec une végétation typique des berges, et traverse des zones de pâturages comme celles de La Traviesa, dans le Parc Naturel de la Sierra Norte. 

L’accès est libre. La Rivera de Cala est accessible par la route A-8175 qui relie Almadén de la Plata à El Ronquillo, à une douzaine de kilomètres de cette dernière ville.  Il existe également un autre accès depuis la route SE-6405 en direction de Santa Olalla del Cala, à une quinzaine de kilomètres d'Almadén de la Plata.  Le chemin indiqué de Los Molinos mène également à la rivière, dans la zone où le ruisseau Los Molinos se jette dans celle-ci. 

En passant par le district municipal de El Real de la Jara, la zone entourant Rivera de Cala présente deux zones uniques : les Cuchillos de Correa et les Revueltas de Cuqui.  La région de Los Cuchillos est un escarpement au-dessus de la rivière avec des saillies rocheuses aux crêtes acérées. 

Las Revueltas est un tronçon de plusieurs kilomètres dans lequel la rivière traverse un terrain très accidenté, creusant un parcours sinueux, avec des pentes raides qui provoquent des chutes d'eau, des mares et des sections encastrées. 
Une partie du cours de la rivière est accompagnée d'une forêt galerie, vestiges de ce qui devait être l'ancienne végétation de son cours, dans laquelle on trouve des saules, des frênes, des tamaris, des lauriers roses et d'autres plantes riveraines.  À l'ombre de la forêt, profitant du microclimat créé par ce tunnel sur l'eau, différentes espèces de fougères et de plantes aromatiques poussent.  La végétation de la forêt galerie abrite également une faune aviaire variée et, dans les zones rocheuses, des espèces très singulières telles que la cigogne noire. 

L’accès est libre. On peut y accéder par la route A-5301 en direction de Santa Olalla del Cala et par plusieurs routes qui partent de la ville d’El Real de la Jara. 

La Rivera de Cala, longe toute la limite orientale de la commune d'El Ronquillo.  Dans cette commune, le premier tronçon du cours de la rivière se trouve dans le parc naturel de la Sierra Norte, tandis qu'en dehors de la zone protégée, le dernier tronçon croise le lac de Cala.  Ce réservoir a été construit entre 1925 et 1927 afin d’obtenir de l'électricité. Il est également situé dans les villes de Castilblanco de los Arroyos et Guillena.

La végétation riveraine est principalement composée de roseaux, de lauriers roses, de ronces et de peupliers, tandis que dans la zone du réservoir, avec des berges en pente douce, la végétation d'arbres et de buissons est rare, bien qu'elle soit entourée de prairies. 

Ce réservoir de Cala est largement utilisé pour la pêche sportive, en raison de la présence dans ses eaux d'espèces 
telles que le black bass, la carpe et le brochet. 

L’accès est libre. La zone la plus accessible est le réservoir, auquel on peut accéder en prenant la route SE-186, en direction de Castilblanco de los Arroyos, qui est reliée à une série de pistes et de routes pour le bétail menant au réservoir. 
 

Catégorie
Espaces détente

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.