La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Région de la Via de la Plata

484
0

Cette région rassemble huit localités reliées par une route à l’histoire séculaire : la Vía de la Plata (route de l’argent). Cette ancienne voie romaine a en effet été construite sous l’empire d’Auguste et a aujourd’hui encore sa fonction d’origine, puisqu’elle permet de circuler du nord au sud de l’Espagne. Cette route est, au fil de son histoire, devenue le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle pour tous les pèlerins.

En visitant les villages de la Vía de la Plata à Séville, vous apprécierez la beauté de son environnement naturel, traversé par le corridor vert du Guadiamar et les rives de Huelva et Cala. Vous profiterez également d’un large éventail d’activités sportives et d’aventure telles que la pêche, les vols en paramoteur, le rafting et l’escalade. Parcourez sa célèbre Route de l’eau, où vous découvrirez des trésors archéologiques ainsi qu’une faune et une flore d’une grande valeur environnementale. Ou bien venez passer une journée parmi les animaux dans la réserve naturelle d’El Castillo de las Guardas : une expérience inoubliable ! 

Découvrez également l’histoire des localités de cette région, qui ont toujours été marquées par le passage des voyageurs le long du corridor de la Plata. Attardez-vous dans des charmants endroits de la province où subsistent des traces de civilisations qui ont occupé la péninsule ibérique : les peintures rupestres du Cerro de El Riscal, qui sont des vestiges uniques, ou encore une basilique paléochrétienne à Gerena et une Zawiya à Aznalcázar.  

Enfin, partagez les coutumes locales lors des festivités traditionnelles, où la délicieuse gastronomie de la région se distingue. Ses produits typiques sont le miel, ingrédient vedette des pâtisseries, les fromages artisanaux, les gurumelos, la viande de sanglier et de cerf et les produits à base de porc ibérique. Les délices de cette terre vous donneront à coup sûr envie de revenir. 


Climat

Température moyenne : 18,1 °C.
Climat : chaud et tempéré.
Pluviométrie annuelle : environ 563 mm.


Localisation

Les huit localités de la région de la Vía de la Plata de Séville sont situées autour de l’ancienne voie romaine Vía Augusta, l’actuelle N-630. Les rivières Huelva et Cala ainsi que le corridor vert du Guadiamar traversent son cadre naturel. N’oublions pas le lac artificiel de La Minilla, les lacs de Serrano et la réserve naturelle d’El Castillo de las Guardas.


Comment s’y rendre ?

En voiture depuis Séville, deux options s’offrent à vous : suivre la N-630 construite sur l’ancienne voie romaine Via Augusta ou prendre l’A-66, actuelle Ruta de la Plata. 

Il n’y a pas de gares dans les localités de cette région, mais vous pourrez emprunter les nombreuses lignes de car au départ de la gare routière Plaza de Armas de Séville. 


Comment se déplacer ?

Le cadre naturel de cette région est propice à la randonnée pédestre et cycliste. Vous apprécierez notamment le corridor vert du Guadiamar et la Route de l’eau. Vous aimerez aussi flâner à pied dans les rues et vous promener dans les hameaux de cette magnifique région sévillane. 


Les incontournables

  • Le cadre naturel est le meilleur atout de cette région sévillane. Les activités touristiques et sportives n’y manquent pas. Oserez-vous faire un saut à l’élastique, du kayak ou préférerez-vous prévoir une randonnée pédestre, équestre ou cycliste dans le corridor vert du Guadiamar ?
  • Visitez la réserve naturelle d’El Castillo de las Guardas et passez une journée avec les animaux, tout en découvrant la flore autochtone de cette région sévillane. Partez pêcher dans les lacs du Serrano et détendez-vous au lac artificiel de La Minilla. 
  • Réservez une visite guidée des haciendas de Gerena ou d’El Castillo de las Guardas pour observer les taureaux de combat. Cette région abrite en effet quelques-uns des meilleurs élevages de taureaux d’Espagne. 
  • Découvrez le patrimoine historique de la région dans les villages de la Via de la Plata. Vous trouverez des vestiges de châteaux médiévaux, d’églises baroques et de monuments uniques, comme la Zawiya d’Aznalcóllar et la basilique paléochrétienne de Gerena. Sans oublier les anciennes mines et carrières qui sont aujourd’hui aménagées pour le tourisme. 
  • Vous découvrirez également des vestiges de cultures ancestrales comme les peintures rupestres du Cerro El Riscal à El Madroño. Laissez-vous également surprendre par l’ombre géante du chêne vert surnommé la Encina de los Perros, qui couvre une surface de plus de 600 m2 : cet arbre centenaire a été classé monument naturel. 
  • Dégustez la délicieuse gastronomie de la région à base de gibier cuisiné en ragoût ou demandez le menudo (tripes) La charcuterie et tous les produits à base de porc ibérique sont un vrai régal. Dégustez aussi les fromages artisanaux, les champignons du terroir et le miel bien sûr : saviez-vous que cette région en est le premier producteur de la province ? Les gourmands ne manqueront pas les délices locales : piñonate, garrapiñada, meloja, roses au miel, alfajor et roscos au sucre. 
  • Quant aux compétitions sportives, la région n’est pas en reste avec son célèbre Défi VTT Aznalcóllar et le populaire championnat de marche nordique à El Ronquillo au printemps. 


Itinéraire de visite

Dans la région sévillane de la Vía de la Plata, vous aurez le plaisir de découvrir de petits trésors cachés, d’une valeur patrimoniale et historique inestimable. Parmi eux, visitez la Zawiya à Aznalcóllar, la seule chapelle andalouse subsistant de l’époque musulmane, en très bon état. 

Laissez-vous également surprendre par la forteresse du village d’El Castillo de las Guardas. De son mirador, vous pourrez contempler la Vía de la Plata. Mais la partie la plus touristique de cette ville est sans conteste la réserve naturelle où vous aurez la possibilité de passer une journée entière avec les animaux. Il est également intéressant de suivre le parcours à travers les dix hameaux de cette localité : admirez les dolmens et l’endroit où la Guadimar prend sa source.

Admirez les beaux paysages des routes naturelles offertes par les villages de cette région. C’est le cas à El Madroño où l’on croise le monument naturel La Encina del Perro ; ce chêne vert centenaire a une ombre qui couvre plus de 600 mètres carrés. Toujours à El Madroño, un sentier vous mènera au Cerro El Riscal, à la recherche des peintures rupestres qui s’y cachent. 

Une localité qui doit son histoire aux carrières est Gerena, comme vous l’apprendrez en visitant le musée du tailleur de pierre et la mine de Las Cruces. Promenez-vous dans ce charmant village, où les vestiges romains et les remparts sont très bien conservés, bien que les plus étonnants soient les vestiges d’une basilique paléochrétienne entourée d’une nécropole, la plus ancienne d’Andalousie. 

Pour finir, ne manquez surtout pas la Route de l’eau à Guillena qui s’inscrit dans un cadre privilégié : détendez-vous au lac artificiel de Minilla à El Ronquillo, un lieu très fréquenté par les amateurs de pêche, tout comme les lacs de Serrano. 

Venez explorer les trésors de cette région sévillane située sur l’ancienne Via Augusta, devenue la Ruta de la Plata. 


Lieux à visiter 

  1. La Zawiya (Aznalcóllar)
  2. Centre andalou de la faune sauvage (Castilblanco de los Arroyos)
  3. Enceinte fortifiée (Castillo de las Guardas)
  4. Réserve naturelle d’El Castillo de las Guardas
  5. Monument naturel de la Encina de los Perros (El Madroño)
  6. Cerro El Riscal (El Madroño)
  7. Lac artificiel de Minilla (El Ronquillo)
  8. Musée du tailleur de pierre et point de vue de las Canteras (Gerena)
  9. Basilique et nécropole paléochrétiennes (Gerena)
  10. Mine de Las Cruces (Gerena)
  11. Corridor vert du Guadiamar
  12. Route de l’eau (Guillena)
  13. Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle Vía de la Plata

 

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.