San Nicolás del Puerto Puente de Piedra

Sevilla enamora

Le Pilar del Barranco est un ancien abreuvoir dans lequel on faisait boire le bétail. Il est situé dans un ancien ravin où confluent des cours d’eau souterrains qui coulent sous le village. L’eau jaillit d’une mine qui conduit l’eau depuis el Callejón del Parpagón. 

En 2009 il fut imperméabilisé et restauré. 

Fontaine datant de la période islamique, qui servait à irriguer les champs environnants et d'abreuvoir pour le bétail. C'est l'un des rares témoignages du passé musulman d'Alanís. Il s'agit d'une construction de type rural, qui nous démontre qu'à l'époque musulmane, Alanís avec le caractère de métairie, une sorte de domaine agricole.

Elle se trouve au nord-est du centre urbain, sur l’ancien chemin de l’auberge El Alto. Elle est signalée par un panneau de la mairie où il est indiqué que la fontaine a été construite en 1928. La source d’où provient l’eau alimente le village. Il existe un lavoir qui n'est plus utilisé mais qui est en bon état.

Sa source provient de la Sierra del Tablón, avec de l'eau douce en été et de l'eau chaude en hiver de très bonne qualité, qui, après avoir servi d'abreuvoir aux animaux, est utilisée pour irriguer un potager. Son nom vient du Duc d'Osuna, propriétaire de ces domaines il y a des siècles.

C'est un ancien abreuvoir à bétail où les femmes de Pruna avaient l'habitude d'aller laver leurs vêtements. Il y a aussi quelques puits, aujourd'hui à sec, qui alimentaient le village et arrosaient certains jardins potagers.

Autrefois, jaillissait de cette source un jet dit « El Caño el Torero » qui permettait de boire et qui fut découvert par Juan Rivero Torero. Il y avait également un autre jet qui alimentait un abreuvoir. Plus tard, on construisit des lavoirs où les femmes des alentours allaient laver le linge.

La fontaine se trouve à la sortie de la ville de Mairena del Alcor, rue Alconchel, direction Viso del Alcor. Située sur un ancien sentier de transhumance, c’était à l’époque un lieu de halte pour le bétail, mais aussi un campement assez fréquenté, en particulier en période de fêtes.