Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Musée d’art contemporain José Mª Moreno Galván

63
1

Le musée d’art contemporain José María Moreno Galván est situé dans un ancien grenier du XVIe siècle, dont les arcs d’origine sont encore conservés. Après s’être vu attribuer divers usages dont celui de prison, d’entrepôt et, dans les années 1930, d’école nationale où José María et Francisco Moreno Galván suivirent leurs études, la mairie de La Puebla de CazaIla décida en 1982 de le transformer en un centre culturel, en hommage posthume à José María Moreno Galván. 

Le musée ouvrit ses portes en 1995, en l’honneur de l'œuvre intellectuelle et humaine de José Mª Moreno Galván et de son inestimable contribution au panorama de la critique artistique espagnole des années 1950 à 1970, grâce à l’aide précieuse de divers collectifs.

La conception de l’exposition du musée est structurée sur trois étages. Le rez-de-chaussée est exclusivement utilisé pour des expositions temporaires sous différents formats et supports tels que la peinture, le dessin, la gravure, la sculpture, la photographie, l’art vidéo, les installations, les performances, etc. Le premier étage abrite la majeure partie de la collection permanente du musée, qui comprend des œuvres d’artistes nationaux et internationaux de l’avant-garde de la post-avant-garde, bien qu’avec une plus grande présence d’artistes andalous. Enfin, les deux tours du second étage sont consacrées à Francisco Moreno Galván, dans une salle qui inclut des peintures, des dessins, des affiches de flamenco et des paroles, et à Diego Ruiz Cortés, avec une exposition de son évolution de la peinture figurative à la peinture géométrique. Le musée propose également une projection permanente des documentaires de José María Moreno Galván. L’autocritique de l’art et Francisco Moreno Galván. La source du cante jondo.

Catégorie

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.