La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

La Puebla de Cazalla

549
101

La Puebla de Cazalla, passionnée de flamenco

Venez découvrir cette charmante localité de La Campiña sévillane. À La Puebla de Cazalla, les traditions sont reines ! Découvrez les atouts culturels et historiques de cette ville nichée au cœur de la nature et baignée par la Corbones : un lieu idéal pour la randonnée pédestre ou cycliste. 

Berceau de la Niña « La Puebla » et de José Meneses, ce village est très connu pour sa dévotion au flamenco. Cet art est très profondément ancré dans la mémoire collective de ses habitants, comme en témoigne la Rencontre de cante jondo qui s’y déroule chaque été depuis plus de 45 ans. 

En plus du flamenco, la production d’huile d’olive caractérise La Puebla de Cazalla, où vous pourrez visiter un musée consacré à la tradition oléicole. Ne manquez surtout pas la dégustation des aceitunas prietas (olives noires), typiques de la région. 

Déambulez ensuite dans ses rues pour découvrir son beau patrimoine architectural et des coins très pittoresques comme le célèbre Pasaje del Arquillo. Vous visiterez aussi l’ancienne cave du torero Antonio Fuentes, qui a toujours porté hautes les couleurs de sa ville. 

Venez découvrir tout cela et plus encore à La Puebla de Cazalla. 


Comment s’y rendre ?

En voiture depuis Séville, prendre l’A-92, sortie 63. 

Il n’y a pas de gare à La Puebla de Cazalla. Vous pouvez prendre un car à la gare routière du Prado de San Sebastián à Séville. 


Comment se déplacer ?

Se promener à pied est la meilleure façon de découvrir cette charmante localité de La Campiña. Vous pouvez aussi organiser une randonnée pédestre ou cycliste dans son cadre naturel. 


Les incontournables

  • Découvrez sa tradition oléicole en réservant une visite guidée dans l’une des deux coopératives locales ou au musée de l’Huile d’olive
  • Vous êtes amateur de camping ? Allez au lac artificiel, à seulement 17 km du village.
  • Visitez l’ancienne cave d’Antonio Fuentes, le torero qui contribué à la renommée de son village, La Puebla de Cazalla. 
  • Parcourez l’un des nombreux sentiers pédestres ou cyclables de la ville et découvrez de magnifiques paysages. 
  • Si vous venez pour la fête de San Blas, n’oubliez pas votre couronne de pain à faire bénir à l’église, comme le veut la tradition locale. 
  • Vivez la passion du flamenco de La Puebla de Cazalla à la Rencontre de cante jondo célébrée chaque année au mois de juillet depuis plus de 45 ans. 
  • Dégustez sa gastronomie dans l’un des bars ou restaurants de la ville. En apéritif, demandez des aceitunas prietas (olives noires), puis commandez les plats typiques comme la jarria, une variété de salmorejo. 


Itinéraire de visite 

Commencez votre visite au centre de la localité, sur la Plaza de Andalucía, où se trouve la mairie. À trois minutes à pied, entrez dans le Musée d’art contemporain José María Moreno Galván où vous pourrez admirer des œuvres d’artistes comme Picasso, Miró ou Tàpies. 

Tout près se trouve la Plaza Vieja, avec son monument en l’honneur de Cervantes. Dans ce même lieu se dresse l’église Nuestra Señora de las Virtudes, classée bien d’intérêt culturel. À l’intérieur, remarquez le retable en bois et faïence qui est unique dans la province de Séville. Près de là, demandez le Pasaje del Arquillo, le coin le plus pittoresque du village : ne partez pas sans l’avoir vu.

Dirigez-vous maintenant vers la Plaza del Convento, caractéristique en raison de l’ensemble des croix qui s’y trouvent. Vous pourrez également y visiter le couvent de Nuestra Señora de La Candelaria

Poursuivez votre promenade dans la ville en prêtant attention aux différents bâtiments emblématiques comme la maison de la cantaora Lola Lucena (style arabesque), la villa du torero Antonio Fuentes (qui abrite aujourd’hui une maison de retraite) ou l’ancienne bodega. 

Ne manquez pas l’autre monument religieux local : la chapelle San José, datant du XVIIIe siècle et dédié au saint patron de la ville. 

Le musée de l’huile d’olive situé dans l’Hacienda Fuenlonguilla date de 1858. Vous pourrez y voir le moulin, l’huilerie et les jarres à huile, tout en découvrant son processus d’élaboration. Un espace est également dédié à l’exposition d’affiches de flamenco et à un musée ethnographique et archéologique

Pour finir, prévoyez une randonnée jusqu’aux vestiges du château de Luna, à l’extérieur du village, ou suivez la Vereda de la Plata jusqu’à l’Hacienda Nuestra Señora del Carmen, un endroit à ne manquer sous aucun prétexte. 


Lieux à visiter

  1. Couvent de Nuestra Señora de La Candelaria
  2. Chapelle San José
  3. Église Nuestra Señora de Las Virtudes
  4. Musée d’art contemporain José María Moreno Galván 
  5. Hacienda Nuestra Señora del Carmen
  6. Ancienne bodega Antonio Fuentes, centre de formation et salle de conférence actuels
  7. Mairie
  8. Cheminée à côté du moulin « El Serio » : Calle San Patricio, intérieur de la résidence située à l’arrière du moulin. 
  9. Fontaine La Vieja
  10. Maison de retraite, ancienne villa du torero Antonio Fuentes
  11. Passage d’Arquillo sur la Plaza Cardenal Spínola
  12. Maison de Lola la cantaora, propriété privée
  13. Vestiges du château de la Luna
  14. Parc La Fuenlonguilla
  15. Parc de la rivière Corbones
  16. Musée archéologique et ethnographique


Localisation

La Puebla de Cazalla est située à environ 70 km de Séville, dans la région de La Campiña. Elle est traversée par la Corbones, qui irrigue un espace naturel d’une grande beauté paysagère.

Comarque
La Campiña
Superficie
188.00 Km²
Altitude
177.00 m
Nº d’habitants
11.325
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.