Feria

Séville, belle et diverse

Depuis 1998, les directeurs culturels Rosana de Aza et Olinto de la Obra, précurseurs de la promotion et de la diffusion du patrimoine artistique et culturel d'Al-Andalus, s'efforcent de promouvoir l'histoire du flamenco le plus traditionnel et de mettre en valeur la tradition folklorique de l'Andalousie, inscrite au Patrimoine de l'Humanité.

La Casa de la Guitarra (Maison de la guitare) est un centre culturel flamenco situé dans une bâtisse du XVIIIe siècle, en plein cœur du quartier de Santa Cruz (ancien quartier juif), à proximité de la cathédrale.

Construit en 1884 par les frères Algarín, il divise la cour originale du château en deux parties. 

Il s’agit d’une cour à portiques qui tourne autour d’un puits, avec des colonnes en fonte, qui donne sur les maisons aussi bien au rez-de-chaussée qu’à l’étage. Au XIe siècle, le château fut vendu par le Duc de Medinaceli aux frères Algarín qui l’utilisèrent comme moulin à huile. 

Seul le portail de cette ancienne demeure qui appartint à l’une des familles les plus nobles d’Écija a été conservé. Il a été établi qu’à la fin du XVIIIe siècle, les maîtres d’œuvre Lucas Bazán et Pedro Lozano de la Torre intervinrent dans les travaux de rénovation des maisons principales de l’IVe marquis d’Alcántara del Cuerbo, M. Manuel de Viavicencio y Castrillo.

Le 5 octobre 1862, un groupe d’artisans d’Écija, réunis aux écoles de San Francisco, décidèrent d’adopter un règlement qui devait réglementer une Société de Casino dénommée Sociedad de Artesanos (Société des artisans) et c’est ainsi qu’a été créé le Casino de Artesanos.

Les origines de ces jardins remontent au règne d'Al-Mutamid, célèbre monarque du royaume de Taïfa, et son nom provient de la lagune qui s'y trouvait, « al-buhayra », où se situaient une série de jardins récréatifs qui plus tard et sous le mandat d'Abu Yacub Yusuf, seraient agrandis et peuplés de milliers d'oliviers, de vignes, d'arbres fruitiers et de palmiers..

Sur une planète occupée aux deux tiers par les mers et les océans, la navigation a servi de pont entre les cultures, faisant de notre monde un lieu plus connu.