Écija Palacio Peñaflor

Séville te fais tomber amoureux

L’accès à cette ancienne hacienda se fait par un élégant portail baroque du XVIIe siècle orné de pilastres latéraux et d’un fronton représentant l’Immaculée Conception.

Construite à l’emplacement d’un ancien hameau agricole arabo-andalou, cette hacienda est un bâtiment typique du haut Aljarafe sévillan. Située calle de la Fuente, son architecture et sa valeur patrimoniale en font un incontournable lors de la visite de Tomares. Elle accueille actuellement l’hôtel de ville, concentrant la vie sociale et culturelle de la ville.

Située calle Navarro Caro, l’hacienda Montefuerte est aujourd’hui le siège de la bibliothèque municipale José María Delgado Buiza. Construite au XVIIe siècle, il s’agissait d’une ferme oléicole typique. La vie paysanne s’organisait alors autour de la cour des écuries, tandis que la tour, surmontée d’un belvédère, logeait le contrepoids du moulin à huile.

Cet arc est le seul vestige architectural de l’ancienne hacienda La Prusiana, un bâtiment du XVIIIe siècle qui a été démoli il y a des années.

Le musée archéologique et ethnographique de La Puebla de Cazalla est situé dans l’Hacienda la Fuenlonguilla. Il s’agit d’un moulin à huile typique qui a fonctionné du XIXe au XXe siècle. Son plan est presque carré, bien qu’il faille distinguer deux parties.

Hacienda de l'oliveraie divisée en deux parties : le fief (avec 3 cours) et la cour de travail où se répartissent le moulin à pression à poutre et le reste des pièces. 

C'est l'un des exemples les plus remarquables de haciendas d'oliveraies à Espartinas. 

L'origine de ce bâtiment remonte au XIVe siècle, selon les données des documents de répartition.

Le Sanctuaire de Nuestra Señora de Loreto est l'un des sites les plus remarquables du tourisme religieux en Andalousie.