Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Ensemble monumental Église de Santa María de la Asunción et Tour mudéjar

142
2

L'église paroissiale de Santa María de la Asunción de Alcalá del Río est l'un des ouvrages de style mudéjar les plus intéressants de toute la province, construit au XIVe et XVe siècle.

Église de la Asunción et Tour mudéjar

L'église, ouvrage à trois nefs, avait à l'origine quatre sections, puis six au XVIIIe siècle. Ses façades comprenaient des portiques mudéjars en brique, avec des arcs brisés et en plein cintre, encadrés par des alfiz (encadrement de forme rectangulaire). Les portiques des façades latérales ont été renforcés, créant diverses dépendances, et le portique du pied détruit dans l'extension précitée.

La tour, qui repose sur une construction romaine défensive, est en brique, carrée et comprend quatre étages, ornés à l'extérieur avec des listels, le premier recouvert d'une voûte sur croisée d'ogives et les supérieurs de voûtes biaises. Les ouvertures du clocher présentent des arcs surhaussés à alfiz et sont surmontées de merlons étagés de forme courbe, qui lui confèrent une forte empreinte mudéjare.

La nef centrale de l'église a une charpente en chevrons et chevilles, reconstruite après le tremblement de terre de 1755. Ses piliers sont à section cruciforme et arcs brisés, avec de simples impostes en cavet. Le presbytère est sans doute la partie la plus ancienne de l'édifice, moins haut que la nef centrale, et il est adossé à la construction romaine sur laquelle repose la tour. Il présente une abside polygonale recouverte de deux pans de voûte sur croisée d’ogives et assises de corbeaux, ornés de têtes humaines, qui par leur conception révèlent l'antiquité de cette construction, qui pourrait même remonter à la fin du XIIIe siècle.

Sur le chevet de la nef, de ce même côté, se trouve une chapelle couverte d'une voûte en étoile, construite au XVe siècle, qui donne accès à la sacristie, construite au XVIIIe siècle.

L'intérieur abrite des sculptures de Notre-Dame de l'Assomption, réalisées par Duque Cornejo au début du XVIIIe siècle et le Christ del Buen Fin, de Roque Balduque, datant du milieu du XVIe siècle, ainsi que l'autel de Santa Anadu même auteur et de la même date. Le retable de la Conception a été réalisé par Hernando de Esturmio et l'image de Jésus de Nazareth par Francisco Antonio Gijón, en 1672. Au pied de la nef centrale se trouve le chœur, datant du milieu du XVIIe siècle, et à côté, un orgue baroque du XVIIIe siècle.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.