Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église Paroissiale Nuestra Señora de Consolación

105
0

Du point de vue de la construction, on distingue trois étapes différentes. La première date des XIVe XVe siècle et consiste en la construction d’une église de style mudéjar à trois nefs, abside polygonale et tour de façade. La deuxième étape débuta en 1538 mais ne fut jamais achevée. On démolit l’édifice antérieur et on commença à construire un nouveau temple de style renaissance. La troisième étape date du deuxième tiers du XVIIIe siècle et consista à réformer les travées de l’église primitive mudéjar qui existaient encore et à les recouvrir de voûtes en berceau et de lunettes et à construire une porte latérale.

Les éléments les plus remarquables sont la tour de façade, composée de deux niveaux différenciés, avec une porte en plein cintre et, en deuxième lieu, l’intérieur de l’église de style renaissance dont les piliers posés sur des lambris où sont taillés des reliefs représentant les apôtres et des saints, sont une copie plutôt fidèle des supports utilisés dans la sacristie principale de la cathédrale de Séville.

L’édifice est à plan irrégulier étant donné qu’il associe deux constructions datant de deux époques différentes. Son plan est rectangulaire divisé en deux corps d’une largeur différente avec trois nefs. La première travée du vaisseau central est occupée par le chœur. Le chœur est flanqué de la chapelle baptismale à plan rectangulaire du côté de la nef de l’épître et, de l'autre côté, de toilettes. La deuxième travée est percée de deux embrasures latérales et la troisième travée est occupée sur les latéraux par deux puissants piliers qui donnent sur l'autre corps du temple.

Cette paroisse est le siège des confréries de pénitence de la Borriquita, El Cautivo, La Esperanza et el Santo Entierro. Un détail intéressant : il manque une colonne à l’intérieur de l’église qui lui aurait permis d’être une sainte église cathédrale.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.