Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église paroissiale de Saint Vicent Martyr

248
0

L'église de Saint Vicent Martyr a été construite entre 1703 et 1711, aux frais de Don Francisco José de la Plata y Ovando, chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem et commandant de Tocina, sur l'ancien site d'une église et d'un hôpital.

C'est un grand bâtiment d'aspect baroque, avec trois portes, deux sur les côtés et une sur la façade qui est surmontée de deux tours jumelles, décorées de tuiles lisses et polychromes.
Le bâtiment est composé de trois nefs soutenues par des piliers avec des arcs en plein cintre. Son toit est fait de canons dans la nef centrale et d'arêtes dans les latérales.

À l'intérieur, le retable principal a été achevé vers 1719. Il a deux corps et au centre se trouvent les sculptures de Saint Jean-Baptiste et de Saint Vincent du milieu du XVIIe siècle. Sur les côtés, on trouve des images des saints de Tocina : Saint Océan, Saint Julien, Saint Amiano et Saint Théodore.

Au-dessus du tabernacle, la Vierge de l'Aurore se distingue. Dans les chapelles du tabernacle, on trouve également trois retables de Sainte Ana et de Saint José, datant du début du XVIIe siècle. La nef de l'Évangile possède deux autres retables, dont un avec un tableau de la Bergère Divine, construit en 1741.

Dans la nef du tabernacle, il convient de mentionner le retable du XVIIIe siècle dédié au Christ des âmes, avec une grande toile représentant la crucifixion de Jésus, sur laquelle a été placé un Crucifié (œuvre attribuée à Juan de Mesa). On trouve également des pièces sculpturales parmi lesquelles se détachent un Christ ressuscité et un groupe de sculptures avec Sainte Anne et la Vierge, attribuées au même auteur.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.