La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Espartinas

722
8

Espartinas, ville des haciendas et berceau de la tauromachie

Espartinas ? Une ville entourée de cortijos et d'haciendas dans la région de l’Aljarafe, marquée par sa dévotion à la Vierge Marie et sa tradition tauromachique. Une ville où vous apprécierez la gentillesse de ses habitants. Son histoire commence au Sanctuaire de la Vierge de Lorette, une ancienne villa romaine nommée Lauretum (laurier). Aujourd’hui, cette vierge est la sainte patronne d’Espartinas et son église, une visite obligée pour découvrir sa légende et comprendre l’importance de ce lieu sacré pour les habitants d’Espartinas.

Les amateurs de tauromachie se sentiront vraiment chez eux à Espartinas. La ville dispose d’une école, un club et des arènes considérées comme les deuxièmes plus importantes de la province de Séville. Ici sont d’ailleurs nées deux grandes figures de la tauromachie, Espartaco père et fils, qui ont fait connaître leur ville dans le monde entier. C’est aussi le lieu de naissance d’artistes renommés comme les cantaores Juanito Valderrama et Dolores Abril. 

La gastronomie est un autre des attraits d’Espartinas. El menudo (tripes à la mode sévillane), la cola de toro (queue de taureau) et la morue à la Tinaja ne sont que quelques exemples des savoureuses recettes du terroir.  Et bien sûr, les tortas Gaviño, à l’huile d’olive ou au saindoux, sont la spécialité pâtissière locale par excellence depuis le XIXe siècle. 

Visitez Espartinas et découvrez un village avec une forte personnalité,  en plein cœur de l’Aljarafe. 


Comment s’y rendre ?

En voiture depuis Séville, l’arrivée à Espartinas se fait par l’A-49, sortie A-8062 en direction de Gines. Prendre ensuite l’A-8076 jusqu’à Espartinas. 

En bus, prendre la ligne M-168 Sevilla-Benacazón ou la ligne M-166 Sevilla-Sanlúcar La Mayor à la gare de Plaza de Armas . Toutes deux marquent un arrêt à Espartinas. 

En train depuis Séville, prendre la ligne de banlieue C5 et descendre à Salteras. De là, prendre le bus M105 jusqu’à Gines, puis prendre la ligne M-102 jusqu’à Espartinas. 


Comment se déplacer ?

Le mieux c’est de se promener autour d’Espartinas et de profiter du beau temps qui est habituellement au rendez-vous dans cette ville ! Pour découvrir les haciendas qui se trouvent dans les environs de la ville, faites appel à un taxi. Pensez à prévoir de faire une randonnée le long du corridor vert du Ríopudio pour respirer l’air frais des paysages de l’Aljarafe. 


Les incontournables

  • Vous avez besoin d’un peu de repos ? Faites une retraite de quelques jours en pleine nature à l’Hôtellerie des franciscains du sanctuaire de la Vierge de Lorette
  • Ne manquez pas le 8 septembre la procession de la sainte patronne de l’Aljarafe, la Vierge de Lorette. Plusieurs F10 de l’armée de l’air survolent ce jour-là Espartinas et lancent des pétales sur la vierge qui est aussi la sainte patronne de l’armée de l’air.
  • Visitez les haciendas traditionnelles d’Espartinas, dont Tablante, Mejina, Los Remedios, El Visir et El Cortijuelo.
  • Profitez de la fête du Mosto (moût) en février. Vous pourrez déguster ce vin local pendant toute l’année dans les caves d’Espartinas : Loreto, Patacabra et Peinado. 
  • Faites une visite guidée de l’atelier de fabrication des Tortas Gaviño pour découvrir les secrets de fabrication de ce produit local. 
  • Pour la Saint-Blaise, achetez une rosca de pan (couronne de pain) dans une boulangerie et comme tous les habitants d’Espartinas, allez à l’église, pour la faire bénir. 
  • Venez à Espartinas au mois de mai quand la ville se prépare pour le pèlerinage d’El Rocío. 
  • Si vous êtes un aficionado, ne manquez pas de visiter l’école de tauromachie, la Peña et les arènes d’Espartinas, pour mieux connaître la vie et l’art des Espartaco, père et fils. 
  • N’oubliez pas de goûter le menudo espartinero ou la cola de toro, deux plats traditionnels que vous allez adorer. 


Itinéraire de visite

Pour saisir l’essence même d’Espartinas, commencez votre visite par ses haciendas, derniers vestiges de villégiatures dans les alentours de la ville. Il en reste encore quelques-unes au centre-ville comme l’hacienda Nuestra Señora de Los Remedios du XVIe siècle qui accueille aujourd’hui la Mairie. Il vous sera donc facile de visiter cette hacienda qui a conservé ses beaux jardins et les anciennes granges de son corps de ferme.

Elle abrite également le musée de la Sculpture religieuse où un ancien atelier a été récréé à l’image de ceux de l’âge d’or espagnol. Tous les mois, le musée organise une exposition d’art sacré contemporain.

Une autre hacienda du centre-ville, la Maison des religieuses, a été aménagée en un grand centre civique et culturel. Entrez pour admirer la cour d’honneur, décorée de roues de moulin et de jarres enfouies dans le sol qui permettaient de stocker l’huile. 

À deux minutes de marche, vous tomberez sur l’église Nuestra Señora de la Asunción à l’architecture de style mudéjar. Ne manquez pas sa visite si vous voulez en savoir plus sur l’art religieux de cette ville même si, pour l’apprécier totalement, vous devriez également visiter la Casa Hermandad Sacramental, le siège de la confrérie du même non où sont conservés tous les biens et les habits des deux images de la Semaine sainte. Lors de cette balade, faites un crochet par la Casa Hermandad del Rocío, dont le char en argent est une véritable œuvre d’art. 

L’histoire de la ville est également liée à la tradition vinicole : dégustez, si le cœur vous en dit, certains des vins produits dans ses caves tels que Patacabra, Peinado ou Loreto. Cette dernière cave est située dans le sanctuaire de la Vierge de Lorette, le lieu le plus emblématique pour les habitants d’Espartinas. Situé à l’extérieur de la ville, ce site très important pour toute la région de l’Aljarafe a été déclaré bien d’intérêt culturel. Il se compose d’un couvent franciscain, d’une hacienda transformée en hôtellerie et d’une tour défensive connue sous le nom de Torre Mocha. Il date de l’époque romaine et est aujourd’hui le monument préféré des habitants. 

Pour finir, errez où vos pas vous guident, autour des arènes où se trouve l’école de tauromachie. Vous serez témoin du grand amour de cette ville pour les corridas. 


Lieux à visiter

  1. Sanctuaire de la Vierge de Lorette 
  2. Musée didactique de la sculpture religieuse
  3. Caves Patacabra
  4. Arènes d’Espartinas, récemment construites mais les deuxièmes plus grandes de la province de Séville
  5. Maison des religieuses
  6. Casa Hermandad del Rocío
  7. Casa Hermandad Sacramental


Localisation

Espartinas se trouve à environ 14 km de Séville dans la région de l’Aljarafe. Elle est entourée de nombreux cortijos et haciendas. La rivière Ríopudio baigne une partie de sa commune.  

Comarque
Aljarafe
Superficie
22.70 Km²
Altitude
128.00 m
Nº d’habitants
15.683
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.