Castillo de Alcalá de Guadaíra

Séville te fais tomber amoureux

Alanís

Au moment de rentrer dans le Parc naturel, nous apercevons la silhouette d’Alanís découpée sur une douce colline. Le village se caractérise principalement par le château médiéval et l’église de San Juan qui le surplombent.

Constantina

Visiter Constantina, c’est faire un voyage dans l’histoire, découvrir et connaître dans les rues des vestiges et empreintes des différentes civilisations qui font partie de la mémoire et de l’héritage historique de l’un des villages les plus importants de la comarque. Tout l’ensemble présente un intérêt pour ceux qui se sentent attirés par l’architecture populaire.

Cazalla de la Sierra

Cazalla se situe en plein cœur du parc naturel. La grande importance culturelle qu’elle revêt repose sur son histoire, qui lui a donné une richesse monumentale et ethnologique singulière.

El Pedroso

Nous pouvons situer la présence humaine dans le village de El Pedroso au Paléolithique, en raison de la découverte de pointes de flèches en silex. La culture mégalithique du Néolithique a également été présente dans la zone comme l’a confirmé la récente découverte d’un tholos.

Nous nous éloignerons du bassin par la vallée du Viar, un terrain fertile dédié à la culture des céréales et des orangers.

Almadén de la Plata

Les origines de cette localité remontent à l’époque romaine. C’était un petit village dont la principale source de richesse émanait de l’exploitation des carrières de marbre. Elle s’appelait Pagus Marmorarius, qui traduit du latin signifiait « village du marbre ».

Le Chemin de Saint-Jacques de Cadix à Séville relie la capitale et des villes de la baie de Cadix à Séville, où il rejoint la Vía de la Plata. Et il le fait en suivant, dès que possible, le tracé de la Vía Augusta romaine.