Osuna Colegiata

Séville, belle et diverse

Elle est située entre les communes d’Écija et de Herrera. Sa situation dominante par rapport au territoire environnant a entraîné la formation d’un noyau urbain important à proximité sous la période de l’Espagne musulmane qui a survécu jusqu’à la Reconquête.

Le palais arabo-andalou « Carmen de los Arrayanes ». Le propriétaire, José Luis Romero Núñez, a réalisé son rêve en construisant une maison de style nasride au cœur de Paradas.

Bâtiment régionaliste de la fin des années 1920, connu à Écija sous le nom de « Casa de las Tomasas ». Aujourd'hui, c'est le palais de justice. 

Les valeurs esthétiques et stylistiques du bâtiment sont liées à celles de l'architecture régionaliste sévillane autour de l'Exposition universelle de Séville en 1929. 

Le bâtiment qui accueille actuellement la mairie est une des plus belles maisons-palais qui furent tellement populaires durant le XVIIIe siècle.