San Nicolás del Puerto Puente de Piedra

Sevilla enamora

Cheminée du XXe siècle à tirage et boîte carrée, d’une hauteur totale d’environ 15 m. Sa structure est en brique. Elle revêt principalement une valeur ethnographique, car il s’agit d’un élément identificateur de l’activité industrielle traditionnelle de la municipalité, ainsi qu’une valeur paysagère, car elle est clairement identifiable dans le profil urbain de la ville.

Tours contrepoids de moulin à pales pour l’élaboration d’huile d’olive vers le XVIIIe siècle et leurs nefs. Il existe cinq tours, dont la plus belle se trouve à côté d’un ancien lieu de repos situé sur la route qui traversait le village qui est aujourd’hui un jardin.

La tour du moulin de la Hacienda de San Sebastián est un édifice construit à la fin du XIXe siècle sur l’exploitation agricole de San Sebastián, dont il ne reste aujourd’hui que la porte et les tours latérales. Elle suit le style classique des haciendas andalouses du XIXe siècle et c’est aujourd’hui une propriété privée en état de semi-ruine.

La Guadaíra, sur son parcours à travers Alcalá, est jalonnée de nombreux parcs riverains, totalisant quelque 120 hectares d'espaces verts. Ces zones ont été classées monument naturel par le Conseil de la Junta de Andalucía le 30 décembre 2011, ce titre attestant ses valeurs naturelles et éco-culturelles.

L’Hacienda, également appelée Hacienda la Fuenlonguilla, est située à un demi-kilomètre sur la route SE-457. Elle date de 1858 et était utilisée pour des activités agricoles et d’élevage. Son moulin à huile est encore en parfait état, tout comme le reste du complexe.

La Cartuja de Cazalla, dédiée à l’Immaculée Conception, se trouve dans un lieu idyllique chargé d’histoire, entouré de forêts, d’une source inépuisable et de vues époustouflantes. Il y a des vestiges celtes, phéniciens, romains, musulmans et chrétiens.

Située dans le centre urbain de Castillo de las Guardas, cette fontaine est précieuse de par ses caractéristiques et son ancienneté. Sa construction remonte probablement au XVIe siècle. Il s’agit d’un ancien lieu de rassemblement où l’on trouve une fontaine ronde en marbre à deux becs avec une margelle en pierre et un abreuvoir.