Osuna Colegiata

Séville, belle et diverse

El Real de la Jara dans la province de Séville affiche fièrement son meilleur profil lorsqu'il s'agit d'architecture au service de la communauté.  Il s'agit ni plus ni moins de l'arène municipale, pour laquelle des matériaux tels que des pierres de carrière du XIXe siècle ont été utilisés. 

Il s’agit des plus anciennes arènes de la province de Séville, construites sur la place d’armes d’un château musulman vers 1400, avec les vestiges archéologiques d’une muraille et de minarets, en intégrant à son intérieur la porte principale du vieux château andalou de la ville.

Les arènes d’El Castillo de las Guardas se trouvent dans la commune où sont installés les deux élevages les plus importants de la province. Elles sont originales de par leur emplacement : on peut les voir depuis le porche de l’église paroissiale San Juan Bautista. 

Les arènes datent de 1870 et ont été inaugurées le 20 juin 1878. Elles ont ensuite été reconstruites en 1942. Les anciennes arènes de la Sierra Norte Sevillana étaient construites en moellons, en briques et en bois et elles étaient polygonales. Elles mesurent 40 mètres de diamètre et comptent 4 porcheries, 1 écurie, 1 enclos pour les bêtes de combat, une infirmerie et une chapelle.

Arènes rondes bicentenaires avec une saillie qui correspond aux enclos destinés au bétail de combat. Construit avec de la terre, de la chaux et de l'ardoise, il se situe au nord de la commune, sur un des plus beaux boulevards de la Sierra Norte de Séville. Au premier étage il y a des gradins et la loge. Ces arènes comptent 4 porcheries, une conciergerie, une billetterie et une infirmerie.

Les arènes actuelles de La Algaba ont été inaugurées en 1991, puis ont rouvert en 1996 avec un festival de tauromachie dans lequel se sont produits Curro Romero, José Luis Parada, José Antonio Campuzano, Pepe Luis Vázquez et le novillero José Manuel Rodríguez. Quatre ans plus tard, à la fin de la saison 2000, Curro Romero y a terminé sa carrière.

Les arènes d’Utrera ont été inaugurées le 8 septembre 2010 pour remplacer l’ancien amphithéâtre dit El Arrecife.