Peregrinos

Plans recommandés

Une offre culturelle et de loisirs unique et singulière : découvrez nos recommandations

Des marais, des oiseaux et des rizières : Doñana dans le Province de Séville. Bas Guadalquivir

155
0

Doñana s’étend sur une immense plaine entre Séville et l'océan Atlantique. Soleil, air, eau et boue sont les protagonistes sur les centaines de kilomètres qui longent cette gigantesque vallée géologique dépeuplée, l’histoire d’une Andalousie érodée, transportée et sédimentée ici depuis des millions d’années.

Décrite par les voyageurs romantiques, peuplée de communautés oubliées, transformée par l’industrie rizière et redécouverte par l’écologie, Doñana (Province de Séville) a été une grande découverte pour les Sévillans, après des siècles de cohabitation anonyme, grâce à la curiosité des voyageurs et à l’amélioration des services touristiques.

À Doñana, les marais, les prairies, les forêts, les fleuves et les rizières, en plus des communes environnantes, forment un petit univers plein de vie et de biodiversité, qui tout au long de l’année offre la possibilité de profiter de l’espace naturel plus emblématique, le plus important et le plus connu de tout le continent européen. De plus, ce paradis n’est pas qu’un simple point de repère écologique et environnemental, il génère aussi un énorme capital en termes de tourisme durable. 

C’est pourquoi nous vous proposons de profiter de ce territoire et de stimuler les connaissances culturelles, historiques et naturelles que les communes présentes dans cet insolite paradis ont à offrir : Aznalcázar, Isla Mayor, La Puebla del Río, Pilas et Villamanrique de la Condesa. En somme, nous vous présentons un plan qui inclut cinq propositions pour profiter et se rapprocher de cet environnement sévillan, bijou de l’Europe et paradis pour les amateurs de nature et d'ornithologie. 


Bas Guadalquivir : taureaux et chevaux dans les marais et les rizières dans un coffre historique et naturel.

Terres de pêcheurs, de chasseurs et de pêcheurs de coquillages. Les aquaculteurs, les éleveurs et les riziculteurs travaillent accompagnés par la lumière, l'air et les oiseaux de Doñana, tandis que le rythme de l'eau vous conduit entre les taureaux de combat et les chevaux chartreux que les contremaîtres dressent au pied de l'eau. 

En partant du port de Séville, de la Marina de Gelves ou des quais de Coria del Río, les embarcations qui réalisent les croisières fluviales du Bas Guadalquivir entrent à Doñana pour arriver jusqu’à La Puebla del Río, Alfonso XIII ou la Isla Mayor, les trois villages des rizières sévillane. En débarquant sur un itinéraire touristique en bateau par le Guadalquivir, ou par la route, ces trois lieux vous permettent de connaître l’histoire du fleuve et de ses marais depuis la terre, à travers les colonies au fil du temps. 

Que vous soyez en bateau ou en 4x4 vous pourrez voir danser un cheval ou observer près un taureau de combat de 500 kg. Parmi les cortijos andalous, les fermes rizicoles et les silos de riz, le Guadalquivir cache sur ses rives des colonies d’oiseaux, des villages isolés, des escales insoupçonnées dans la rizière de l’Europe et les plus grandes populations ornithologiques de Doñana dans la province de Séville.

Si vous décidez de faire le tour de ce paradis en bateau, peu après avoir dépassé la ville de La Puebla del Río, le Guadalquivir inonde tout et la seule terre ferme est constituée par les centaines de kilomètres de ruelles, de murs et de digues que l'on peut voir sur le réseau de canaux, de voies et de méandres. Dès le début du voyage, vous verrez comment le Guadalquivir vous offre un paradis d'expériences si vous êtes intéressé par l'observation des oiseaux. Ainsi, vous trouverez à las Cortas de la Isleta et à los Olivillos, des îlots et des bois riverains qui abritent des colonies d’oiseaux, avec une multitude de nids et de volières érigées à l’abri de l'activité humaine.

Un peu plus loin, on peut commencer à voir l'histoire vivante de Doñana et du fleuve Guadalquivir dans l'un de ses bras les plus représentatifs, le Brazo de los Jerónimos, un ancien méandre qui anticipe la rencontre avec l’Isla Mínima et l’Isla Mayor, qui recèlent des paysages aussi exotiques et épiques que la vision d'élevages de bétail en marais à côté des rizières les plus étendues d'Europe.

Différentes fermes et cortijos, depuis La Puebla del Río jusqu’à l’Isla Mayor, rendent compatible l’élevage de ces bêtes avec l’attention et l’exposition de l’art taurin et équestre à tous les visiteurs. À La Puebla del Río, vous pourrez profiter d’un spectacle unique en découvrant la culture du taureau de combat et du cheval andalou, alliant plaisir et dégustation d’une cuisine et d’un art conservés au bord de l’eau.

Pour terminer, vous verrez que les rizières et les marais sont pratiquement le personnage principal de cet environnement. Une fois la Casa de los Carabineros passée, vous trouverez dans la zone des Tierras Bajas et du Pantalán de La Señuela, à côté de la Veta La Palma, la plus grande ferme d'eau douce du continent, et l'une des zones à la plus grande biodiversité ornithologique de Doñana. Ce n'est pas en vain que des lieux mythiques de Doñana comme le Cangrejo, le Canal de Aguas Mínimas et le Brazo de la Torre se trouvent dans les environs.

Points d’intérêt
[{"title":"Gelves","url":"\/fr\/la-province-de-seville\/nos-villages\/gelves","lat":"37.3340291","lng":"-6.0259872"},{"title":"Coria del R\u00edo","url":"\/fr\/la-province-de-seville\/nos-villages\/coria-del-rio","lat":"37.285265","lng":"-6.051612"},{"title":"La Puebla del R\u00edo","url":"\/fr\/la-province-de-seville\/nos-villages\/la-puebla-del-rio","lat":"37.2674504","lng":"-6.0625019"},{"title":"Isla Mayor","url":"\/fr\/la-province-de-seville\/nos-villages\/isla-mayor","lat":"37.13119877","lng":"-6.165147316"},{"title":"Brazo de los Jer\u00f3nimos","lat":"37.100096888568","lng":"-6.1291277238772"},{"title":"Veta la Palma","lat":"36.9650219","lng":"-6.2324835"}]

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.