Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Maison natale de Diego Velázquez 

1235
0

La maison natale de Velázquez est l'un des plus anciens édifices de la ville de Séville, construit vers 1560 ou 1570, au cœur du quartier maure de Séville, au cours des décennies où la ville est devenue le moteur économique et commercial de l'Empire espagnol.

En 1598, les époux Juan Rodríguez de Silva, notaire ecclésiastique, et Gerónima Velázquez s'installent dans la maison, avant de donner naissance, l'année suivante, en juin 1599, à leur premier fils, Diego Rodríguez de Silva y Velázquez, qui deviendra l'un des plus grands génies de l'histoire de l'art. Le petit Diego est resté avec sa famille jusqu'en 1610, lorsqu'à l'âge de 11 ans, il a commencé son apprentissage de peintre, tout d'abord pendant quelques mois auprès d'Herrera el Viejo, et plus tard avec Francisco Pacheco, auprès de qui il a complété sa formation pendant six ans, avant d'être admis en 1617 à la Guilde des peintres et débuter sa carrière professionnelle.

La maison est restée un logement populaire, habité par plusieurs familles pendant quatre siècles, jusqu'à ce qu'au XXe siècle, dans les années 70, elle soit rachetée par plusieurs entrepreneurs sévillans qui, après avoir entrepris des travaux de rénovation, la transformèrent en galerie d'art M11, où d'importants créateurs tels qu'Antonio Saura ou Luis Gordillo, artiste prestigieux de la Séville de la transition, ont exposé leurs œuvres.

En 1984, le bâtiment est racheté par les célèbres couturiers sévillans Victorio et Lucchino, qui en ont fait leur atelier jusqu'en 2010, date à laquelle il est placé en redressement judiciaire.

En 2018, une société dirigée par l'écrivain et directeur culturel Enrique Bocanegra et l'ingénieur Enrique Piñeyro rachètent la maison dans le but de la préserver et de l'ouvrir au public en tant que maison natale de Velázquez, un centre d'interprétation dédié à la vie, à l'œuvre et à l'époque du peintre sévillan. Le projet est en cours.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.