Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Bibliothèque Colombina et bibliothèque capitulaire

218
0

L'Institution Colombina de Séville est l'organe administratif moderne qui gère la bibliothèque capitulaire, la bibliothèque Colombina, les archives de la cathédrale de Séville, la bibliothèque de l'archevêché et les archives générales de l'archevêché. La bibliothèque Colombina est située à l'extrémité ouest du patio des orangers de la cathédrale de Séville. Elle fut créée en 1539 grâce à un important legs de Fernand Colomb (fils de Christophe Colomb, d'où le nom de « colombina »). Cette bibliothèque possède des incunables et autres livres rares, ainsi que des manuscrits écrits par Christophe Colomb.

À l'âge adulte, Fernand Colomb acquit une réputation de savant érudit. Il jouissait de revenus considérables provenant de l'héritage de son père dans le Nouveau Monde, et il en destina une grande partie à l'achat de livres ; il finit par rassembler près de 15 000 ouvrages dans sa bibliothèque personnelle.

Outre sa taille exceptionnelle, cette bibliothèque présente d'autres caractéristiques uniques en son temps (XVIe siècle). La plus remarquable est le système de classification utilisé par Fernand Colomb pour inventorier les livres de sa collection : il a personnellement noté la date et le lieu d'achat, ainsi que le prix, de chaque ouvrage que lui ou ses associés ont acquis. Il convient également de mentionner son intérêt particulier pour les ouvrages imprimés, notamment les 1 194 incunables conservés dans le fonds documentaire de la bibliothèque Colombina à partir de 2017, parmi d'autres ouvrages rares et de grande valeur. Cette bibliothèque disposait également d'un bibliothécaire embauché à plein temps, avec un salaire décent pour l'époque et il disposait d'une chambre dans le bâtiment de la bibliothèque, afin de pouvoir y résider en permanence. À la mort de Christophe Colomb en 1506, son fils Fernand hérite de sa bibliothèque personnelle, ce qui constitue les premiers ouvrages du fonds documentaire de la future bibliothèque Colombina.

Dans son testament, Fernand Colomb prit les dispositions nécessaires pour assurer la survie de sa bibliothèque après sa mort, en particulier pour que les livres qui la composaient ne soient pas vendus et pour que davantage d'ouvrages soient achetés avec les revenus qu'il laissait en héritage à la bibliothèque. Malgré cela, la propriété de la bibliothèque fit l'objet de différends juridiques pendant plusieurs décennies après la mort de Fernand Colomb, survenue en 1539, jusqu'à ce qu'elle passe finalement entre les mains du Chapitre de la cathédrale de Séville. Bien que la plupart des livres de Fernand Colomb aient été perdus au cours des siècles, la bibliothèque Colombina présente actuellement de bonnes conditions et elle est ouverte aux chercheurs et autres visiteurs non universitaires.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.