Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Archives des Indes

258
0

Situé à Séville et construit sous le règne de Philippe II, le bâtiment des Archives générales des Indes a été conçu par Juan de Herrera et destiné à être utilisé comme Halle marchande. L'ouvrage achevé en 1646 est l'œuvre de plusieurs architectes prestigieux tels que Juan de Minjares, Alonso de Vandelvira et Miguel de Zumárraga, qui ont modifié certaines des idées du projet original en introduisant des éléments innovants dans sa construction, tels que la voûte d'étage supérieur, pour alléger l'architecture herrérienne habituelle à toit de toit à pignon, plus lourde et présentant un plus grand risque d'incendie.

C'est Charles III qui plus tard confiera à l'architecte Luca Cintora, l'adaptation en bâtiment des Archives générales des Indes pour centraliser la documentation relative aux possessions de l'Espagne outre-mer entre les XVe et XIXe siècles.

De structure carrée, de 56 mètres de côté, à deux niveaux au-dessus des halles entourées de colonnes à chaînes, le bâtiment des archives se compose fondamentalement d'une cour centrale entourée de deux nefs quadrangulaires, une intérieure et une extérieure. L'ensemble de l'édifice est en pierre, avec deux étages voûtés qui communiquent par un escalier monumental.

Les Archives générales des Indes constituent l'un des centres de documentation les plus importants qui existent sur la découverte et la conquête du Nouveau Monde. Il conserve l'exemplaire que Christophe Colomb a consulté et annoté de l'Almanach perpétuel d'Abraham Zacuto, qui a permis le calcul des latitudes. Abraham Zacuto fut l'un des scientifiques les plus influents, qui a amélioré l'astrolabe et publié l'Almanach perpétuel, ouvrage d'une grande utilité pour les navigateurs du XVe siècle. Dans ces archives sont également conservés les livres de comptes de Luis de Santángel, Juif converti au catholicisme, désigné protecteur et financier partiel du voyage de Colomb.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.