Feria

Séville, belle et diverse

Art sacré

Situé dans le centre historique d'Écija, la maison-musée de la confrérie de San Gil a été créée pour mettre à disposition de la confrérie, dont la fondation remonte à 1563, un espace où réaliser les tâches propres à l'institution et ses activités corporatives.

L'hôpital del Pozo Santo (du puits saint) est situé sur la place du même nom, à Séville Il a été fondé en 1667, à l'initiative des religieuses Marta de Jesús Carrillo et Beatriz Jerónima de la Concepción, Tiers-Ordre franciscain, les deux reposant aujourd'hui dans le mur latéral droit de l'église.

Il s'agit d'un espace d'exposition réparti sur deux étages, où est exposé l'exceptionnel patrimoine artistique rassemblé par cette confrérie historique, dont les origines remontent à la fin du XVe siècle. La collection est composée de pièces exclusives provenant des effets et parures des icônes et des objets de procession, notamment les autels.

Une grande partie de l'intérieur du cloître du monastère de la Encarnación a été convertie en un musée d'art sacré, disposé autour du cloître principal. Le musée est composé de 4 salles où se distingue une importante collection d’Enfants Jésus, des pièces d'orfèvrerie et d'importants travaux d'imagerie.

Ce bâtiment est un bel exemple de l’architecture religieuse mudéjare du XVe siècle. En plus des inestimables œuvres d’art qu’il possède à l’intérieur, notamment des retables, des sculptures et des peintures, il compte quelques salles transformées en musée autour de sa sacristie.

Il est situé dans ce qui était l'ancienne sacristie de la collégiale. Elle se distingue par la collection d'œuvres de Ribera réalisées pour le duc d'Osuna entre 1616 et 1617. Dans certaines vitrines de la salle sont exposés plusieurs livres de chorale avec des miniatures Renaissance d’une superbe facture et aux couleurs brillantes.

L’origine du sanctuaire remonte au début du XVIe siècle après l’obtention par Antonio Barrados du permis de construire un ermitage dédié à la Vierge de la Consolation dont la statue titulaire fut cédée par le Couvent de de Nuestra Señora de la Antigua. Le 31 mars 1561, l’Ordre des Minimes devient propriétaire de l’ermitage et c’est alors qu’on commence à construire le couvent et l’église.