Écija Palacio Peñaflor

Séville te fais tomber amoureux

Connue sous le nom de chapelle de Jésus de Nazareth, elle a fait partie du couvent dominicain de San Bartolomé, construit aux frais de Bartolomé López de Marchena, qui ordonna sa fondation en 1542 et le destina à l’entretien et au renforcement du corps et de l’esprit.

À son arrivée à Utrera, la Compagnie de Jésus a fondé un couvent-école et c’est à cet endroit que se dresse aujourd’hui l’école Rodrigo Caro. Il reste de ce couvent l’église de San Francisco el Nuevo ainsi que d’autres pièces comme la sacristie et la salle de réunion.

Le Couvent de la Concepción de Carmelitas Calzadas fut fondé en 1577 par Francisco Álvarez de Bohórquez et son épouse Catalina de Coria. Le premier office eut lieu l’année suivante, le couvent ayant été inauguré en 1580.

Cette demeure seigneuriale sévillane typique de la première moitié du XIXe siècle a été donnée en 1941 par les comtes de Gomara aux religieuses de la compagnie de la Croix pour qu’elles en fassent leur couvent. Il possède une façade de style néoclassique et un vestibule ainsi qu’un patio central orné de colonnes de marbre.

Le couvent de Santa Isabel a été fondé en 1490 par Doña Isabel de León et il a été le siège de l'Ordre de Saint-Jean.

L'origine de cet Ordre remonte au XIe siècle, avec la fondation de l'Ordre de Malte, lorsque les religieuses aidaient les pèlerins et les malades dans les hôpitaux.

Ce couvent est situé dans le centre historique de la ville de Séville, et sa construction remonte au dernier tiers du XIVe siècle et XVe siècle, sur les fondations de l'hôtel particulier de Doña María Coronel. Il présente toutes les dépendances caractéristiques de ce type d'institution : église, guichet, cour d'entrée, cloître, cuisine, etc.

Le couvent San Leandro est situé dans le centre historique de la capitale sévillane, dans une zone de grande importance de la vieille ville. Il s'agit d'une construction de forme presque quadrangulaire, dotée de trois façades extérieures. L'accès au couvent se fait par une ouverture qui donne sur la place dite Plaza de San Ildefonso, et qui mène à une petite cour d'entrée (compás).