Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Tour de los Perdigones

1183
0

Située dans le quartier San Gil de Séville et près du pont de la Barqueta, principal accès à l'Expo'92, la Tour de los Perdigones (des plombs) - Cámara Oscura (chambre noire) est l'un des principaux monuments industriels de la ville. La tour faisait partie de l'ancienne fabrique de San Francisco de Paula, connue sous le nom de Fábrica de Perdigones (Fabrique des cartouches de plomb).

Comme son nom l'indique, cette fabrique était l'une des fonderies de la ville, entièrement consacrée à la fabrication de cartouches (une tâche exécutée dans la tour), balles et tôles de zinc pour la fabrication de baignoires en zinc, très prisées à l'époque. Construite en 1885, elle appartenait à Manuel Mata.

La fabrication était réalisée par fusion du plomb dans un four et, avec de grandes louches, il était coulé dans des tamis de différents calibres (selon la taille de la cartouche). Les fenêtres, qui laissaient passer l'air, faisaient le reste : sous l'effet de la gravité, les cartouches de plomb tombaient comme de la pluie. À l'approche de l'Exposition universelle de 1992 (Expo'92), la tour a été restaurée grâce à de célèbres grands magasins qui ont subventionné les travaux et en août 2005, elle a fait l'objet de nouveaux travaux de rénovation à l'initiative de la mairie.

Avant l'Expo'92, le terrain autour de la tour était un bidonville, qui a existé jusqu'en 2001. Après les travaux de restauration, il a été transformé en vaste espace vert et doté d'une grande fontaine et des bureaux, des maisons et des centres d'enseignement ont été construits, entre autres la Faculté d'Odontologie.

En 2007 a été inaugurée la « Cámara Oscura » (Chambre noire), une attraction qui permet de voir la ville en mouvement d'une hauteur de 45 mètres (près de la moitié de la Giralda), projetée grâce à un instrument optique composée d'un écran blanc, d'un miroir et de lentilles de grossissement.

Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.