Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Maison des anciens de Saint Ferdinand et Sainte Élise

66
2

La maison de retraite Saint Ferdinand et Sainte Élise a été créée en 1929 d'après le projet de l'architecte Vicente Traver Tomás, auteur de bâtiments aussi importants que le théâtre Lope de Vega et la Columnata du parc María Luisa à Séville. Elle a été commandée à titre d'œuvre de bienfaisance par ses fondateurs, Mme Elisa Basagoiti López et M. Fernando Ruiz Ramos, et a été achevée en 1931, constituant un complexe urbain isolé entouré de jardins.

L'entrée principale est fermée par une élégante clôture circulaire, passant au jardin par trois portes artistiques. L'accès au bâtiment se fait par un escalier en pierre qui mène à une galerie fermée par du verre et soutenue par des colonnes brutes de marbre rose et noir.

La chapelle constitue l'axe central de tout l'édifice, où abondent les vitraux polychromes artistiques et les excellentes fresques, copies de celles de Murillo qui existent à l'Hôpital de la Charité de Séville et qui ont été exécutées par le peintre Rafael Blas Rodríguez. Elle possède également un maître-autel dont la façade est sculptée et polie dans du marbre rose par l'auteur Francisco Ruiz. 

Le tabernacle en argent avec de magnifiques reliefs a été réalisé à Séville. Il s'agit d'une œuvre extraordinaire du célèbre orfèvre Fernando Marmolejo Camargo.

La nef est couverte d'une voûte en berceau et, dans la zone de la tête, elle possède un dôme hémisphérique avec une lanterne. De part et d'autre des chapelles, deux nefs symétriques abritent les pièces de la maison, qui sont carrelées de céramique de Talavera.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.