La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Villamanrique de la Condesa

241
3

Villamanrique de la Condesa, porte de Doñana à la lisière d’El Rocío

Villamanrique de la Condesa est une petite ville sévillane imprégnée de l’esprit d’El Rocío, située aux portes du parc naturel de Doñana. Selon la légende, un chasseur de Villamanrique aurait trouvé la statue de la Vierge d’El Rocío dans un tronc d’arbre, et depuis lors, la dévotion à la Vierge d’El Rocío marque la vie du village. Visitez son Centre d’interprétation pour découvrir le caractère et l’histoire de Villamanrique, l’ancien village tartessien de Mures. Ne manquez pas le passage des confréries vers El Rocío, une fête classée d’intérêt touristique en Andalousie, mais surtout, profitez de son cadre naturel unique. 

Pour ceux qui pratiquent le tourisme vert, Villamanrique de la Condesa est la destination par excellence. Les randonnées à cheval ou pédestres, ou encore le cyclotourisme, ne sont que quelques exemples parmi les nombreuses activités nature que vous pouvez réaliser dans les beaux paysages des abords de Doñana.

Un autre des attraits de cette ville, aux portes d’El Rocío, est sa gastronomie. Dégustez les plats typiques locaux : la viande sancochá (ragoût de viande de cheval) ou les sardines grillées sur tartine de pain. Son artisanat est également très important. La Foire du tourisme et des traditions de l’environnement de Doñana est l’occasion d’admirer les belles broderies traditionnelles des châles de Manille et les objets de sellerie notamment.

Villamanrique de la Condesa, une ville où la nature, l'histoire, la tradition populaire et la gastronomie sont son signe distinctif.


Comment s’y rendre ?

En voiture depuis Séville, prendre l’A-49 jusqu’à la sortie 16 vers l’A-473. Vous passerez par Benacazón, Aznalcóllar et Pilas. 

Il n’y a pas de gare à Villamanrique de la Condesa, la plus proche se trouve à Benacazón où il est possible de prendre la ligne de banlieue C5 à la gare Santa Justa de Séville, puis un taxi. 

En bus depuis la gare routière de Plaza de Armas à Séville, prendre la ligne M-169 qui part chaque jour vers de Pilas-Villamanrique. 


Comment se déplacer ?

À Villamanrique de la Condesa, le mieux est de se promener à pied dans ses belles rues et sur ses larges places, d’autant que la ville n’est pas très grande. C’est aussi un lieu idéal pour profiter du parc national de Doñana ou planifier une randonnée équestre, pédestre ou cycliste dans le parc naturel qui l’entoure.


Les incontournables

  • Assistez au passage des confréries, la grande fête du mois de mai, à l’occasion du pèlerinage d’El Rocío, classée d’intérêt touristique en Andalousie. 
  • Visitez le Centre d’interprétation ethnographique du chemin d’El Rocío pour tout savoir sur ce pèlerinage qui partit pour la première fois de Villamanrique il y a maintenant huit siècles. 
  • Ne manquez pas en avril la Foire du tourisme et des traditions de l’environnement de Doñana, avec les produits de l’artisanat local - sellerie, forge, broderie -, ni le Championnat international d’attelages et de charretiers. 
  • Allez à l’Association des tambourinaires pour apprendre à jouer du tambourin rociero traditionnel. Les musiciens qui jouent pour les grandes confréries d’Espagne sont pour la plupart issus de cette école. Mais il y a aussi à Villamanrique l’Association des bouviers qui assure la formation des conducteurs des attelages de boeufs qui tirent des charrettes et des simpecados sur le chemin d’El Rocío.
  • Admirez les broderies artisanales du châle de Manille dans l’atelier d’Ángeles Espinar, lauréate de la Médaille d’or du mérite des Beaux-Arts pour avoir contribué à préserver cette tradition andalouse. 
  • Ne manquez pas de goûter les roses de miel, un gâteau typique qui est traditionnellement consommé pendant le pèlerinage d’El Rocío.
  • Les chaumières marismeñas étaient jadis le logement des habitants des marais du Guadalquivir. Aujourd’hui, il en reste peu, mais elles sont très prisées : ne soyez pas surpris d’en voir une transformée en maison de vacances ! 


Itinéraire de visite

Toute la vie de Villamanrique se déroule sur la Plaza de España sur laquelle se dresse l’église Santa María Magdalena, le lieu de culte principal de la ville. À l’arrière se trouve le palais d’Orléans où passa son enfance la mère du roi Juan Carlos Ier. Il est aujourd’hui fermé au public mais on peut toujours voir les jardins. 

Dès votre arrivée, vous sentirez l’omniprésence d’El Rocío. En parcourant les rues de Villamanrique, cherchez les bâtiments qui portent de belles inscriptions avec le mot « Rocío », ce sont des extraits de poèmes ou des citations littéraires du monde entier. Visitez la centenaire Casa Hermandad (maison de la confrérie) de Villamanrique. Elle abrite le Centre d’interprétation ethnographique du chemin d’El Rocío où est rassemblée toute l’histoire du pèlerinage et sont exposés quelques vestiges de l’ancien village tartessien de Mures. 

Saviez-vous que le torero Pascual Márquez était originaire de Villamanrique de la Condesa ? Une sculpture en son honneur est située dans la rue où il est né et qui porte actuellement son nom. Ángeles Espinar de l’atelier de broderie de châles de Manille a reçu la Médaille d’or du mérite des Beaux-Arts pour la transmission de cette tradition ancestrale. 

Pour terminer votre visite, arrêtez-vous au domaine de la Dehesa Boyal et à partir de là, vous pourrez réaliser quelques parcours dans le parc naturel ou dans le parc national de Doñana, que ce soit à cheval, en 4X4, à pied ou à vélo. Mais quel que soit votre choix, partez à la découverte des paysages uniques de cet espace protégé. 


Lieux à visiter

  1. Église Santa María Magdalena
  2. Monument à Pascual Márquez
  3. Palais d’Orléans
  4. Dehesa Boyal (où de nombreuses confréries s’arrêtent pour y passer la nuit), peintures murales et monument de la Vierge d’El Rocío
  5. Centre d’interprétation ethnographique du chemin d’El Rocío
  6. Corridor vert du Guadiamar
  7. Parc national de Doñana


Localisation

Villamanrique de la Condesa est située à 38 km de Séville au sud-ouest de la province. Son cadre naturel est d’une extrême beauté, entre marais et forêts de pins, au cœur du parc national de Doñana, l’un des plus importants espaces protégés d’Europe.

Comarque
Guadalquivir-Doñana
Superficie
57.70 Km²
Altitude
31.00 m
Nº d’habitants
4.478
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.