Mantecados

Séville, belle et diverse

Le centre andalou d'art contemporain (C.A.A.C.) a été créé en février 1990 dans le but de doter la Communauté autonome d'une institution dédiée à la recherche, la conservation, la promotion et la diffusion de l'art contemporain. Les premières œuvres ont ensuite été acquises, avec l'idée de constituer peu à peu une collection permanente d'art contemporain.

C'est l'un des principaux accès à la partie nord de l'île de la Cartuja et il se trouve à proximité du parc scientifique et technologique et du parc à thème Isla Mágica.

Ce pont a été conçu par les ingénieurs Marcos Jesús Pantaleón et Juan José Arenas.

Sur une planète occupée aux deux tiers par les mers et les océans, la navigation a servi de pont entre les cultures, faisant de notre monde un lieu plus connu.

Le jardin faisait partie du Pavillon de la Nature de l'Expo'92 de Séville. C'est un jardin unique en Espagne pour son contenu exclusif en espèces américaines, certaines uniques au monde. Ce jardin paysager est structuré en différents parterres de fleurs de forme irrégulière entre des chemins pavés et des sentiers de terre qui permettent de le parcourir dans son intégralité.

Le parc de l'Alamillo est situé au nord de l'île de la Cartuja, en périphérie de Séville, à laquelle on accède en traversant le fleuve Guadalquivir en empruntant le pont de l'Alamillo. Ce grand poumon vert permet de réaliser et de pratiquer de nombreuses activités sportives et de loisirs en plein air, au contact de la nature.

Le pont de l'Alamillo de Séville (Espagne) est un pont à haubans à longeron cantilever qui traverse le fleuve Guadalquivir. Il a été conçu par Santiago Calatrava et achevé en 1992.

À l'occasion de l'Expo de 1992, Séville a mis à disposition 215 hectares pour organiser l'événement de l'année. Bien que s'agissant d'une enceinte ayant accueilli une exposition universelle, ce n'est pas l'un des espaces les mieux conservés et mis en valeur.